Meeting du RPG Arc-en-ciel à Kérouané : Dr Mohamed Diané parle...

3/10/2019

Militantes et militants

Permettez-moi tout d’abord, au nom de la délégation qui m’accompagne, de vous remercier très sincèrement pour cette grandiose et fervente mobilisation dans cette belle et historique ville de Kérouané, berceau de l’Almamy Samory Touré, l’un des poumons de notre grand parti, le RPG-Arc-en-ciel.

Ma joie est d’autant plus grande que je reconnais dans la foule de nombreux visages qui ont participé avec nous, aux côtés du président Alpha Condé, à l’implantation du Rassemblement du peuple de Guinée non seulement à Kérouané, mais aussi partout à travers le pays. Une présence permanente qui dénote de votre indéfectible soutien aux principes de notre formation politique et votre fidélité inébranlable à son fondateur, notre bien aimé président Alpha Condé.

Depuis 1991 et bien avant pour certains d’entre nous, grâce à nos efforts communs, à notre détermination, militantes et militants, le RPG a su traverser les épreuves et les turbulences de son histoire pour se hisser au sommet de l’arène politique guinéenne.

C’est une place que nous occupons non pas par le fait du hasard, mais par la force du travail bien fait, couronnement de notre lutte pacifique et de nos immenses sacrifices pour le triomphe de nos idéaux. Cette place de leader, le RPG continuera de l’occuper en Guinée à travers l’implication personnelle de chacun de nous et plus particulièrement à travers l’engagement constant de vous les jeunes de la nouvelle génération.

J’en ai la ferme conviction : aussi longtemps que vous le déciderez jeunes de Kérouané et d’ailleurs, notre parti dirigera les destinées de la Guinée pour les prochaines décennies. Parce que notre pays, pour son développement harmonieux, a besoin de tous ses fils rassemblés au sein justement du Rassemblement du peuple de Guinée Arc-en-ciel.

Nous sommes, nous l’avons démontré au cours des neuf dernières années, ceux qui ont permis à la Guinée de sortir, certes petit à petit, mais résolument de la pauvreté. Nos résultats sur le terrain sont éloquents. Il serait fastidieux de les citer tous ici. Nous avons remis tous les compteurs économiques au vert alors que tout le monde sait qu’ils étaient au rouge en 2010 ou tout simplement éteints par la mauvaise gouvernance qui a caractérisé la gestion de ceux qui veulent nous donner des leçons aujourd’hui.

Or, tous les observateurs sont unanimes là-dessus : la Guinée renoue avec la croissance dans tous les domaines. C’est un bilan positif à l’actif de notre champion, le président Alpha Condé mais aussi celui de tous les Guinéens qui ont accepté d’appliquer sur le terrain, le programme de société élaboré par notre parti, le seul véritablement national et qui a su, par sa politique sociale, réconcilier les Guinéens avec eux-mêmes pour gagner ensemble le pari du développement.

C’est un vaste chantier que le Président Pr. Alpha CONDE a ouvert puisque tout était à faire à son arrivée au pouvoir. D’autres défis restent ainsi donc à relever. Nous en sommes conscients. Nous nous investissons de toutes nos forces pour atteindre les objectifs fixés dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations. Pour les militants, le président Alpha Condé l’a annoncé récemment : chacun bénéficiera progressivement de l’attention particulière du parti.

C’est pourquoi, aujourd’hui plus qu’hier, nous devons refuser la falsification de notre histoire récente et clamons haut et fort que nous sommes le fer de lance de la démocratie guinéenne. Pour la jeune génération, nous avons l’obligation de rétablir la vérité des faits pour empêcher les vendeurs d’illusion et autres imposteurs de faire prospérer leurs contre-vérités.

Je profite de l’occasion pour vous exhorter à resserrer les rangs, à redoubler de vigilance car d’importantes échéances électorales nous attendent. Nous devons faire le plein des voix partout, pour démontrer aux yeux de tous, la solidité de notre parti. C’est le moment donc de vérifier auprès des différents démembrements de la CENI l’effectivité de votre inscription sur les listes électorales. Votre voix compte mais vous ne pouvez exercer votre droit de vote que lorsque vous êtes régulièrement recensés.

Soyez prêts à répondre à l’appel du parti et du président. Que personne ne vienne vous vendre des rêves irréalisables. Ceux qui vous promettent monts et merveilles ont déjà tellement mal géré ce pays que personne ne leur plus le moindre crédit. Ils ne peuvent rien apporter de positif à la Guinée. Ce sont des politiciens du passé, ils ont leur place dans les musées de l’incompétence. D’ailleurs, à propos du passé, certains nous disent qu’ils ont soutenu le référendum de 2001 parce que le président qui les a licencié et humilié publiquement pour faute lourde était un bon président. Alors nous leur disons que le président Alpha Condé qui leur a rendu l’honneur perdu en leur octroyant un statut particulier avec tous les privilèges y afférents… est le meilleur président.

Oui le président Alpha Condé est un démocrate convaincu, c’est un homme de paix qui a refusé de gouverner des cimetières en 1993 lorsque son incontestable victoire aux présidentielles lui fut volée, ses militants et responsables de son parti maltraités ou tués. Les martyrs de Kérouané par exemple et tous les autres demeurent à jamais dans nos cœurs. Nous avons pardonné mais nous n’avons rien oublié.

Depuis 1988 lorsque l’UJP céda la place au RPG (Rassemblement des Patriotes Guinéens) né de la fusion de l’UJP et d’autres organisations et de patriotes, nous avons parcouru un long chemin. En commençant par la création du journal «Malanyi» qui signifie « Rassemblement » en soussou. C’est ainsi que l’implantation de plus en plus importante du mouvement à travers le pays a engendré l’adhésion de militants d’horizons divers dont le point commun était la lutte pour l’instauration d’une véritable démocratie.

Tirant les leçons de cet élargissement, le mouvement remplaça «Patriote » par « Peuple ». Ce fut désormais le Rassemblement du Peuple de Guinée. Il vous souviendra que le RPG s’est implanté progressivement et clandestinement dans les quatre régions de la Guinée. Au cours de cette période difficile de clandestinité, il développa une vaste campagne de sensibilisation des populations pour un véritable changement. C’est dans ces circonstances qu’en 1991, la direction du parti demanda à son leader de rentrer définitivement au pays.
Ce qu’il fit le 17 mai de la même année, malgré la farouche opposition du régime d’alors. C’est ce retour triomphal qui a défoncé les portes d’un système inadéquat, permettant ainsi l’essor du multipartisme intégral. Une date historique avec des retombées bénéfiques pour la démocratie guinéenne que nous célébrons aujourd’hui en différé.

La jeunesse a besoin de s’approprier de ce passé glorieux de notre formation politique pour continuer notre marche victorieuse. Le président Alpha Condé, à l’écoute de vos préoccupations, compte entièrement sur vous. Il me charge de vous transmettre ses chaleureuses félicitations ainsi que ses vifs remerciements.
Militantes et militants, lorsque vous vous engagez pour une cause, le Président sait qu’elle est gagnée d’avance. Alors n’ayez crainte d’exprimer vos opinions. Vous avez le droit de le faire, librement, partout en Guinée.

Bonne fête !
Vive la Guinée
Vive le président Alpha Condé
Vive le RPG-Arc-en-ciel
Vive Kérouané
Je vous remercie.
Le Président Alpha Condé lors d'une visite dans la ville de Kérouané, image d'archive

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.