TRIBUNE: Les inepties de Lamine Guirassy ( Abdoulaye Sankara dit MACO )

22/8/2020


J’ai été désagréablement surpris par la récente sortie du PDG d’Hadafo média, le sieur Lamine Guirassy d’Espace FM. Sortie dans laquelle, pince sans rire, il affirme qu’il lui aurait été proposé 6 millions d’euros (rien que ça) pour racheter sa radio. Mieux, il lui aurait été également proposé le poste de ministre des Affaires étrangères. Des déclarations qui auraient fait sourire si certains n’avaient pas cru à ces fadaises.

Bon, comme on le dit, plus le mensonge est gros, plus on y croit. Mais les lecteurs et les auditeurs ont plus de jugeote que ça. 6 millions d’euros pour racheter Espace FM ? Il ne s’agit tout de même pas de 6 millions ou de 600 millions de francs guinéens ! Le sieur Guirassy croit-il que sa radio vaut ce prix ? Soyons sérieux. Une radio numérique de la dernière technologie coûte près de 170 mille euros et une télévision de la même gamme près de 200 mille euros. Comment le sieur Guirassy voudrait-il que l’on rachète sa radio, malgré son audience, à 6 millions d’euros ?

En réalité, courant 2014, un ami tunisien du professeur Alpha Condé a manifesté son intention de créer une radio et une télévision numériques en Guinée. Le professeur lui a recommandé de se mettre en contact avec des patrons de presse guinéens dont Espace FM, Sabari FM, Evasion FM et d’autres. Ce qui fût fait. Lamine Guirassy, accompagné alors de l’actuel directeur de Djoma FM, Kalil Oularé, a rencontré le Tunisien Tarak Ben Ammar (visitez Google), producteur de cinéma, distributeur de films, actionnaire de Canal et homme d'affaires, à l’hôtel Noom. Il s’agissait d’une prospection de terrain et c’est là que le sieur Guirassy a proposé de revendre sa station au prix faramineux d’un million d’euro. Evidemment, il n’avait pas à l’époque ses actionnaires d’aujourd’hui. Et évidemment l’offre a été refusée. Voilà la réalité des faits que Lamine Guirassy maquille à souhait. 6 millions d’euros, mon œil ! Restons réalistes.

Il lui aurait été également proposé le ministère des Affaires étrangères. Une autre ineptie. Ce monsieur appréhende-t-il les réalités de la géopolitique guinéenne, lui qui s’est battu pour être ministre de la Communication ? Primo, pour être ministre des Affaires étrangères, il faut un certain niveau qui manque cruellement au marabout Guirassy et une certaine expérience diplomatique qu’il n’a du reste pas. Secundo, pour être ministre dans la géopolitique guinéenne, il faut avoir une base électorale ou à tout le moins un certain bagage intellectuel ce qui, on le sait, Lamine Guirassy n’a ni l’une ni l’un. Le choix pour le ministère de la Communication a donc été porté sur Amara Somparé, fils de l’ancien président de l’Assemblée nationale Aboubacar Somparé (requiescat in pace !), digne fils de Boké en remplacement d’un autre fils non moins digne de Boké, Rachid N’diagne.

Je peux comprendre l’ire du sieur Guirassy suite aux démissions en cascade de sa radio vers Djoma FM (supposée être proche du pouvoir) mais de là à proférer des inepties et des incohérences, fruits d’une âme en peine, vers une autorité qui n’a à rien à voir avec sa mauvaise capacité managériale, je ne puis supporter. Et c’est pour ça que j’y reviendrais et l’apport en radios de la présidence pour au moins 10 stations ne sera pas des moindres.

Abou Maco
Journaliste

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.