Niger : La journaliste Samira Sabou enfin libre pour infraction non constituée ( beninwebtv )

29/7/2020

Au Niger, la journaliste et blogueuse Samira Sabou, arrêtée le 10 juin 2020, sur plainte du fils du président Issoufou Mahamadou, a été libérée ce mardi 28 juillet 2020 pour infraction non constituée après avoir passée un mois et demi en prison.

Présentée, mardi 14 juillet, au tribunal de Niamey, le Procureur de la République a requis, contre Samira Sabou, un mois de prison et une amende d’un million de francs CFA

Samira Sabou était visée par une plainte pour diffamation déposée par Sani Mahamadou Issoufou, le fils et directeur adjoint du cabinet du président nigérien Mahamadou Issoufou.

Il reprochait à la journaliste de l’avoir injustement mis en cause dans l’affaire des surfacturations et des faux contrats au ministère de la Défense. Le 26 mai dernier, Samira Sabou publie sur Facebook un article mettant en cause des personnalités qui seraient liées à l’affaire des malversations financières lors d’achat de matériel militaire, révélées par un audit en début d’année.


AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.