MATD : L’envoyé spécial de l’OIF et le représentant de l’UNICEF reçus par le ministre Bouréma Condé

5/10/2019

Le vendredi 4 octobre 2019, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, entouré des membres de son cabinet, a reçu successivement l’envoyé spécial de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le Malien Tiéman Hubert Coulibaly, et le représentant de l’UNICEF en Guinée, le Sénégalais Pierre Ngom.

Avec l’envoyé spécial de l’OIF, les échanges ont porté essentiellement sur le processus électoral en cours en Guinée. Dans son intervention, Tiéman Hubert Coulibaly a réitéré l’engagement de l’OIF à accompagner et à aider la Guinée à réussir son processus électoral, comme elle le fait à l’approche de chaque échéance électorale en Guinée. Il y a quelques semaines, on le sait, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proposé au Premier ministre, dans le cadre des consultations nationales, la date du 28 décembre pour la tenue des élections législatives pour renouveler le mandat des députés.


En réponse, le ministre Bouréma Condé a dépeint la situation sociopolitique qui prévaut dans le pays depuis 2011. Il est revenu notamment sur les acquis de la gouvernance Alpha Condé au triple plan politique, économique et social (dialogue politique inclusif, la croissance économique en hausse, dépénalisation des délits de presse, respect des droits de l’homme, construction des barrages, des routes, des écoles, des hôpitaux et des hôtels de haut standing, etc.). Au nom du chef de l’Etat et de son gouvernement, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a tenu à rassurer que toutes les dispositions seront prises pour faciliter la tâche à la CENI dans l’organisation des prochaines consultations (les législatives de 2019 et la présidentielle de 2020). Le 1er octobre dernier, il a, au nom de l’Etat, remis 4000 kits d’enrôlement des électeurs au président de la CENI, Me Amadou Salif Kébé. C’était au cours d’une cérémonie organisée au MATD.

Après l’envoyé spécial de la secrétaire générale de l’OIF, ce fut au tour du représentant de l’UNICEF en Guinée d’être reçu en audience par le ministre Bouréma Condé. Le Sénégalais Pierre Ngom, accompagné de certains de ses collaborateurs, a mis cette occasion à profit pour échanger avec son hôte sur quatre points : la lettre circulaire que le ministre a adressée récemment aux administrateurs territoriaux dans le cadre de l’appui à la vaccination ; la collaboration entre l’UNICEF et l’ANAFIC (Agence nationale de financement des collectivités) ; la modernisation de l’état civil ; la collaboration entre le cabinet du MATD et l’UNICEF.


Comme il le fait très souvent, le ministre Bouréma Condé a rappelé le partenariat fécond qui existe si heureusement entre l’UNICEF et le MATD pendant les différentes campagnes de vaccination à travers le pays. Sans oublier le rôle de premier plan que joue l’UNICEF dans la mise en œuvre du Programme national d’appui aux communes de convergence (PNACC). Les deux audiences se sont déroulées dans une atmosphère bon enfant.

Service Communication du MATD

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.