Législatives à Dinguiraye : Tibou Kamara, tête d’affiche du RPG pour mener le combat électoral

1/1/2020


C’est un visage très connu, un homme d’État au parcours exceptionnel qui vient à la rescousse d’une majorité en panne de potentiels candidats qui pourraient valablement faire le consensus.

Avec un pari moins risqué accompagné d’un courage politique, le Ministre d’État, Tibou Kamara, pour couper le cordon avec la réputation de ‘’ Ministre du confort sans légitimité” décide finalement de quitter sa luxeurieuse loge ministérielle pour aller au combat électoral conformément au souhait émis par le Chef de l’État qui est celui de voir ses poulains (Ministres) porter des candidatures afin de massifier les chances de la majorité présidentielle en ratissant large lors des législatives prochaines.

Comme le veut la tradition politique, en période d’élection, les Ministres sont perçus comme des soldats qui vont en guerre pour la conquête d’une légitimité populaire et assurer leur survie ou leur maintien dans le gouvernement. Ce n’est point un fait nouveau.

Jusque-là absent des débats de mesquineries ou partisanneries politiques, sans être candidat à des joutes électorales, le Conseiller Personnel du Président guinéen, grand homme de consensus et médiateur par excellence, sort des bois et entre dans l’arène politique avec l’étiquette de « Candidat du RPG » pour mieux jauger sa côte de légitimité sur un terrain qui lui est étrange mais pas glissant. Car, il s’agit de sa ville d’origine et part à la conquête de ses siens.

Au de-là de sa bonne réputation et son parcours d’État très succulent qui pèsent en sa faveur, l’histoire de sa famille est un tout autre acquis.

Le numéro un du département de l’Industrie et des PME fait un bon et un grand nom. Issu d’une bonne et grande famille de l’aristocratie djallonkée avec un arrière grand-père (Thierno Hassana Camara) et grand-père ( Mamadou Camara), tous deux des Chefs de Canton dans le Missira. Du côté maternel, c’est le petit fils et homonyme direct de Tibou Silaya Diallo, Chef de canton et grand guerrier, très redouté dont l’autorité n’a jamais été contestée.

Si l’homme (Tibou Kamara) a connu une ascension fulgurante et a su créer un capital de confiance et d’estime au sein de la communauté nationale, cependant, dans son riche carnet politique, il ne lui manquait que le courage de confronter un scrutin national majeur pour tester son vrai poids électoral. C’est desormais, chose faite.

Un choix gagnant

Alors que le parti au pouvoir était confronté au manque d’un candidat consensuel et gagnant pour porter ses couleurs à Dinguiraye, le choix sur Tibou Kamara a fait mousse dans la ville et déjoue tous les pronostics. Le calcul opéré par le Pr. Alpha Condé est d’une grande maturité politique et dégage la grande classe. Son ami avec qui il entretient une histoire personnelle et une amitié profonde qui sont nées dans des périodes de lutte et d’incertitude politique, sera sans doute, le candidat qui fera basculer tout Dinguiraye au RPG.

Tibou a tout fait pour sa ville natale et n’a jamais dissimulé son amour pour la contrée et sans ni demander en retour ni avoir eu à l’esprit un quelconque retour de l’ascenseur. C’est par devoir et amour qu’il a fait. Il ne s’est jamais servi de Dinguiraye comme fond de commerce politique.

Le candidat du rassemblement

Nul peut ignorer aujourd’hui, les douloureuses conséquences des clivages politiques qui ont dangereusement affecté la ville sainte, jadis, reconnue pour son cosmopolisme, sa diversité culturelle et son vivre ensemble.

En bon fils du terroir, fruit d’un métissage, Tibou est le choix idéal pour rassembler et recoudre le tissu social en lambeau. Son expérience professionnelle et son parcours d’homme d’État sont deux bonnes armes suffisantes pour remettre la ville de ses blessures. C’est un prodige. Rapprocher des positions, faire la paix et créer l’amour. Ça, il sait bien le faire et Dinguiraye en a besoin. « Aux grands maux, les grands remèdes.» Tibou Kamara, député uninominal de Dinguiraye, c’est voter utile et c’est pour le triomphe du bonheur, de la paix et la quiétude sociale.

Lui qui a toujours fait la politique autrement et aujourd’hui, investi de la confiance du Président de la République, le candidat du RPG à l’uninominal de Dinguiraye apportera dans le débat une voix nouvelle et différente avec l’étiquette de candidat hors de tout clivage des partis politiques.

C’est le chevalier blanc qui s’invite dans ces élections et qui n’est qu’une option pour encourager les électeurs.

Sanfa Malal Barry (Dinguiraye)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.