Kassory devant les députés pour présenter la lettre de politique générale de son gouvernement

28/6/2018

Conakry, 28 juin (AGP)- Le premier ministre, chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana a présenté, mercredi, 27 juin 2018, la lettre de politique générale de son gouvernement aux députés à l’Assemblée Nationale (AN) de la République de Guinée, fortement mobilisés, a suivi le correspondant de l’AGP près le Parlement.

Cette rencontre, qui s’est déroulée à l’occasion d’une plénière organisée à l’Hémicycle au Palais du Peuple de Conakry, sous les auspices du président de l’AN, honorable Claude Kory Kondiano, a porté sur la déclaration de politique générale du 1er ministre devant les députés et cela conformément aux dispositions de l’Article 57 de la Constitution guinéenne.

Dans sa communication, le premier ministre, chef du gouvernement guinéen, Ibrahima Kassory Fofana a indiqué, qu’une déclaration de politique générale est par définition un exercice fastidieux. Cependant, précise-t-il, «dans les circonstances actuelles la tâche semble relativement aisée, dans la mesure où les contours de ladite politique sont déjà fixées par le président de la République».

«Mon propos s’interdira de réinventer la roue, dès lors que la vision politique et les stratégies qui la sous-tendent sont énoncées par le président de la République», a lancé le premier ministre, tout en ajoutant que «ces stratégies sont traduites en effet dans la vision stratégique 2040, et recadrées sur un horizon à moyen terme (2016-2020) dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) qui a déjà recueilli l’approbation des députés à l’AN».

A travers l’élaboration du PNDES, dit-il, «la Guinée s’est dotée d’un instrument susceptible de donner une nouvelle impulsion à sa politique de développement».

Selon le chef du gouvernement, «la stratégie à la racine de ce plan s’appuie sur un programme de redressement et de développement économique, à la fois volontariste et réaliste, fondé sur l’investissement privé et public. Ce plan identifie les sources porteuses de croissance et tient compte des avantages comparatifs du pays».

Dr Ibrahima Kassory Fofana a expliqué : «C’est pourquoi, il reste le document-cadre de la Politique économique et sociale de mon gouvernement, qui s’emploiera à la mettre en œuvre».

Il a, par ailleurs, souligné que son gouvernement prêtera davantage attention à la réduction de l’extrême pauvreté, telle que reflétée dans le taux de mortalité infantile, la mal nutrition, l’analphabétisme, l’habitat social, la sécurité des populations et de leurs biens, leur santé, de même que le chômage endémique des jeunes en particulier.

«Le mandat donné à l’équipe gouvernementale par le chef de l’Etat est de traduire les performances macroéconomiques, en réalités microéconomiques positives, en termes de pouvoir d’achat de chaque foyer ou famille guinéenne, de chaque entreprise ou unité de production de biens ou de services en Guinée», a conclu le premier ministre guinéen, chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.