Marche pacifique à Conakry, violences à Kankan: première réaction du gouvernement

6/1/2020

A CONAKRY

Le Lundi 06 Janvier 2020, le cortège des manifestants du FNDC, parti de la Tannérie point de départ de la marche est arrivé à l’esplanade du stade du 28 Septembre à 15 heures 53 sans incident en passant par le carrefour Kondébounyi et les ronds-points de Hamdallaye et de Belle-vue.

A l’intérieur :

Des manifestations ont également eu lieu dans certaines villes de l’intérieur regroupant par endroit quelques centaines de personnes notamment à Dalaba, Tougué, Boké, Kamsar, Dabola, Pita, Télimélé, Dubréka, Mali, Fria, Koundara, Boffa et Labé.

Dans la commune urbaine de Kankan, des incidents ont eu lieu suite à la propagation de fausses rumeurs selon lesquelles, des passagers en provenance de Kankan sont débarqués de véhicules et frappés à Mamou.

Aussitôt, un groupe de jeunes syndicats a attaqué et vandalisé le domicile d’un certain BARRY qui abrite le siège de l’UFDG avant de piller trois (03) boutiques de commerce.

Bilan : Un blessé, des numéraires et divers matériels emportés.

Grace à l’intervention prompte des services de sécurité, le calme est revenu.

Sur instruction du préfet une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités. Déjà le commissariat central a procédé à des interpellations.

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile déplore et condamne ces malheureux incidents, appelle les citoyens au calme et souhaite un bon rétablissement au blessé.

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.