Hausse du prix du carburant : Quand Amadou DIALLO dévoile le contenu de son entretien téléphonique avec Alpha Condé .

3/7/2018

« Aux dernières nouvelles, nous avons été appelés par le président de la République qui est actuellement à Nouakchott. Nous avons échangé avec lui. Nous lui avons fait le compte rendu de ce qui s’est produit le jeudi. Très honnêtement, quand nous lui avions dit que son Premier ministre nous a dit que le prix du carburant n’est pas à négocier, il a réagi négativement. Le président a dit qu’il n’est pas d’accord . il n’a jamais dit que ce n’est pas négociable. Il nous a chargés de rencontrer le patronat pour mieux se comprendre avec ce dernier. Mais qu’à cela ne tienne, nous nous sommes des exécutants, nous parlons en votre nom, tout ce que nous décidons ici, c’est ce que nous allons transmettre au patronat et au Premier ministre. On a dit que c’est trop, on n’est pas d’accord. Nous sommes prêts à négocier mais la seule condition est que le prix revienne à 8000 GNF comme c’est une décision unilatérale. » dixit Amadou DIALLO

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.