Guinée : Si la solution politique vaudrait dire partager le pouvoir ! (Par Moussa Diabaté)

1/11/2018

Depuis l’élection présidentielle de 2010, qui a vu porté à la tête de l’Etat guinéen, le prof. Alpha Condé, l’opposition conduite par Cellou Dalein Diallo n’a jamais observé la moindre accalmie face au pouvoir en place, dont les conséquences ne vont pas sans ralentissement des investissements économiques.

Huit ans après, la Guinée est dans la même configuration politique, où le pouvoir et l’opposition se bousculent à longueur de journée pour un résultat qui n’avance pas le pays.En pareille situation, l’équation pour la paix est simple : parce que la Guinée n’est pas une exception en Afrique, s’il s’agit évidemment de sceller des accords de partage du pouvoir, entre la majorité et l’opposition. Par le passé, on a constaté par endroits en Afrique où ce genre de pratique était d’actualité.

Par exemple, au Togo, sous l’ère Eyadema père, le pouvoir togolais avait initié un plan de partage de pouvoirs avec l’opposant historique, Gilchrist Olympio ; en RDC avec Kabila junior, il a été question en 2003 de la désignation de quatre vice-présidents ; en Côte d’ivoire, Alassane Ouattara pour abâtardir le Front populaire ivoirien de Laurent Gbagbo, a eu la précieuse idée de partager le pouvoir avec Henri Konan Bédié… c’est notamment le cas un peu partout en Afrique, dans les pays où l’opposition a une capacité de mobilisation de masse, le pouvoir en place met le ralentisseur, c’est-à-dire, fait une proposition de partage de pouvoirs avec l’opposition, histoire de faire la paix dans la durée.

Aujourd’hui, la situation politique en Guinée est telle que, par manque de confiance entre les acteurs politiques, (il faut pour le pouvoir en place d’amorcer un processus de dialogue, pouvant déboucher sur un partage de pouvoirs) ; sans quoi, il n’aurait pas la paix, parce que le fil conducteur pouvant amener les protagonistes sur la même ligne serait en panne.

Alors, il est temps de passer à autre chose, car la paix est primordiale pour consolider l’héritage de la nation et la République !


Par Moussa Diabaté, Journaliste


AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.