Dr Edouard Nyankoye Lamah nouveau ministre de la Santé promet une nouvelle marche vers une nouvelle destination…!

5/6/2018

Conakry, 04 juin (AGP)- Edouard Nyankoye Lamah, nouveau ministre de la Santé de la République de Guinée, a pris fonction, vendredi, 1er juin 2018, à l’occasion d’une cérémonie organisée à cet effet, sous la présidence du secrétaire général du gouvernement, Sékou Kissing Camara, succédant ainsi Dr Abdourahamane Diallo à la tête de ce Département, a suivi l’AGP.

Dans son allocution, après avoir remercié le président de la République, Pr Alpha Condé pour le choix porté sur sa modeste personne, Dr Edouard Nyankoye Lamah a indiqué : «Une nouvelle marche commence vers une nouvelle destination encore meilleure, avec une nouvelle cadence ! A chacun de s’y adapter et de suivre, ce qui a déjà commencé».

Dr Lamah a souligné : «Malgré les progrès indéniables enregistrés au cours de ces dernières années, le secteur reste encore confronté à des nombreux défis qui doivent retenir notre attention et être corrigés».

Il a noté, entre autres : «Respectez la discipline et les procédures administratives mises en place dans le Département, la collaboration entre les services est faible le travail individuel au détriment de la logique d’équipe et de la coordination des interventions, la concentration de plus de 50% des cadres à Conakry au détriment des villes et des sous-préfectures de l’intérieur du pays, la disponibilité des produits pharmaceutiques reste encore faible au niveau de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG)».

Il a ajouté : «Les comportements de certains agents de Santé ont pris une allure mercantiliste qui a tendance à transformer nos établissements de soins publics en centres de négoces au détriment de l’accessibilité des populations et d’une attention accrue à la personne malade. Cet état de fait qui conduit à une morale agonisante dans nos structures et dans nos pratiques de soins, situation dénoncée et rejetée, heureusement, par un plus nombre d’entre nous, la prolifération illégale et anarchique de structures pharmaceutiques et médicales ne répondant pas aux normes établies, ce qui constitue de nos jours un véritable danger pour la Santé publique».

Le nouveau ministre de la Santé a ainsi lancé : «Je voudrais donc inviter chaque cadre de la Santé à se mettre dans une nouvelle dynamique. Dans cette voie, ici au niveau du Département qui constitue le centre des décisions de notre système de santé, je sais compter sur chacun et tous pour constituer non pas des groupes, mais une équipe visant les mêmes objectifs et mue par le même engagement».

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.