Dix-huit migrants morts en tentant de gagner l’Espagne

6/11/2018

Les forces de l’ordre espagnoles ont annoncé mardi avoir repêché cinq cadavres de migrants ayant tenté de rejoindre les côtes espagnoles “en pleine tempête” à bord d’embarcations de fortune, venant s’ajouter aux 13 morts retrouvés lundi et à au moins 15 toujours portés disparus.
Les cinq corps retrouvés mardi par la Garde civile ont été repêchés vers la côte de Cadix, dans l’extrême sud du pays, a indiqué ce corps de police, ajoutant que les secours recherchaient encore 15 à 17 personnes portées disparues.
Cent autres migrants ont en revanche été sauvés par les gardes-côtes. La veille, 13 personnes sont mortes au large de Melilla, enclave espagnole dans le nord-est du Maroc.
A Cadix, “vingt migrants sont arrivés en pleine tempête” alors que “la mer était très mauvaise” à bord d’une embarcation “en bois, très vieille (…) avec pratiquement pas d’eau ni de nourriture”, a précisé mardi à l’AFP un porte-parole de la garde civile.
“Selon les migrants, ils étaient près de quarante à bord”, a-t-il ajouté. Un dispositif aérien et maritime a été mis en place dès lundi soir pour retrouver les disparus, selon ce porte-parole mais suspendu à la nuit tombée.
Un hélicoptère et des plongeurs ont repris les recherches mardi matin. Au large de Melilla, “les sauveteurs en mer ont porté secours à deux embarcations qui se dirigeaient vers la péninsule ibérique, avec un total de 93 personnes à bord, dont 13 sont malheureusement mortes”, a indiqué de son côté un porte-parole de la préfecture de Melilla.
Neuf corps d’hommes ont été repêchés. La Croix rouge a essayé d’en ranimer quatre autres, en vain. Les embarcations ont été récupérées “à environ 20 milles de Melilla”, a-t-il précisé. 80 migrants ont été sauvés – 75 hommes et cinq femmes – et conduits au Centre de séjour temporaire pour immigrants (CETI) de Melilla où ils peuvent en principe déposer une demande d’asile.
Près de 47.500 migrants sont arrivés en Espagne par voie maritime depuis le début de l’année, selon le dernier bilan de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), et 564 sont morts ou ont été portés disparus.
AFP

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.