Ces grandes figures de la campagne présidentielle du RPG-Arc-En-Ciel

17/10/2020


Ce sont des grands ténors de la mouvance présidentielle. Ces hommes qui se sont illustrés très positivement sans apparaitre pour faire de la place au candidat du RPG-Arc-En-Ciel méritent une certaine reconnaissance. Ils se sont effacés mais ils ont sérieusement mouillé l’unicolore jaune. Ils se sont donnés en sacrifice loin de la conquête du prestige personnel mais pour la force de leur conviction et le sens de leur engagement à porter un homme haut devant en guise de récompense.

Ils ont prouvé qu’ils sont dignes de confiance malgré le contexte politique difficile et l’enjeu en cours. Chacun parmi eux, a apporté de son mieux pour soutenir contre vents et marées le candidat à qui ils doivent tous et beaucoup. Dans ce grand gotha de collaborateurs du Chef de l’État, des personnalités ont fait parlé d’elles sans trompettes ni tambours. Elles cherchent toutes à rendre la monnaie au Président Alpha Condé non pas pour s’octroyer une couronne mais l’honneur de mériter de sa confiance parmi tant de guinéens. Ils ont rabattu la carte de la loyauté.

En premier, on peut citer le Président de l’Assemblée nationale, l’honorable Amadou Damaro Camara. En forêt, dans sa zone de confort, il a drainé du monde. Il s’est battu comme un beau diable pour faire renaître des espoirs et recoudre le lien historique de fidélité entre cette région et le candidat Alpha Condé. Son meeting géant à la place des martyrs de la capitale des grandes collines restera dans le souvenir des populations. Il s’est investi corps et âme pour l’accueil du grand challenge que s’est donné Alpha Condé après le passage de Cellou Dalein. Damaro mérite cette reconnaissance et personne ne pouvait parier sur lui pour relever un tel défi. Mais comme on a l’habitude de dire souvent que le sang et l’histoire ne trahissent jamais. C’est un fils du terroir. Il a véhiculé des messages de paix, d’unité mais aussi il a sollicité le plébiscite de ses concitoyens en faveur de son candidat.

Kassory Fofana, cette fois-ci, contrairement aux législatives dernières, le PM Kassory en sa qualité de Directeur campagnes du parti au pouvoir s’est également investi. Il a fait quasiment le tour du pays.
Dr Mohamed Diané, c’est le régulateur de l’ombre. Moins visible mais il est dans tous les chantiers politiques. L’homme est entre deux téléphones pour s’assurer et raffiner les stratégies mises en place. Il a fait le travail de technicien de l’ombre.

Tibou Kamara, le directeur de la communication et porte-parole du candidat Alpha Condé. Il s’est lancé un défi suicidaire en allant battre campagne à Dinguiraye, terre de ses ancêtres. Mais avant, il a assuré la communication du candidat avec des communiqués, tribunes et émissions. Il mobilise du monde tout au long de son périple. Il faut craindre car il peut inverser la tendance en faveur de son candidat malgré le contexte politique très tendu. Il est adoubé par la population de Dinguiraye.

Malick Sankhon, coordinateur de campagnes pour le Grand Conakry. Il a essuyé le front pour le parti au pouvoir après la réception du candidat de l'UFDG. Le défi du stade du 28 septembre était un pari énorme qui a été gagné. La mobilisation était de taille. Il faisait également du porte-à-porte pour sensibiliser les électeurs.

A Dixinn, Moustapha Naïté a fait parler de lui également. Il a mobilisé des jeunes autour des techniques de sécurisation des votes. Il a mobilisé et motivé un grand nombre d’associations de jeunesse pour un vote utile.

Kouroussa, Mandiana, Siguiri et Kérouané personne ne peut miser sur la victoire d’un candidat que celui du RPG-Arc-En-Ciel. Le pacte est historique et éternel. Ismaël Dioubaté, Diakaria Koulibaly, Dr Ballo et Abdoulaye Magassouba ont assuré chacun de son côté pour garder la maison.

Au foutah, Bantama Sow et Mouctar Diallo font de leur mieux. Ils ont osé là où pronostiquer est impossible. Ils ont quand même essayé. Le Kakandé et le Naloutaye ont moins brillé pendant ces joutes électorales.

En grosso modo, ces personnalités susmentionnées ont accompli le devoir sacré qui est celui de la reconnaissance et de la fidélité à l’endroit du candidat Alpha Condé. Cela aussi mérite d’être su.
C’est un constat personnel.

Par Habib Marouane Camara, Journaliste-Chroniqueur.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.




Tags

Types de contenus









Facebook



Twitter







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.