DIRCAB Présidence de la République
Une compétence appréciée et félicitée par le Washington post

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

34 visiteurs connectés

21 Juillet 2017 - 21h35

Témoignage sur un homme d'exception, Siradiou Diallo [2014/3/14]

Aujourd'hui en Guinée CONAKRY-Il y a dix ans maintenant, le 14 mars 2004, la mort venait brutalement arracher à notre affection l'honorable Siradiou Diallo, député à l'Assemblée nationale et président fondateur de l'Union pour le progrès et le renouveau (UPR), l'une des trois formations politiques les plus importantes du pays à cette époque. Aujourd'hui encore, nombreux sont ses amis et compatriotes qui continuent de le pleurer à cause de ses qualités exceptionnelles de dirigeant clairvoyant, d'homme de rigueur et d'abnégation, jouissant de la confiance de tous ses compagnons.

Durant sa longue lutte politique, il demandait à tous ceux qui le côtoyaient de ne jamais se laisser habiter par la haine de l'autre, et comme par prémonition, il recommandait aussi à ses militants de ne pas fonder leur stratégie de conquête du pouvoir sur la mort de quelqu'un, fût-il le pire adversaire, car, ne perdons pas de vue que le général Lansana Conté qui en avait l'exercice dans notre pays, était incurablement affaibli par la maladie.

J'ai eu le bonheur d'approcher Siradiou Diallo, dépeint par ses adversaires les plus irréductibles comme un homme diabolique, responsable de toutes les difficultés de notre pays en son temps, et je l'ai aussi pratiqué sans complaisance. Est-il besoin de rappeler que nos rapports ont démarré sur des auspices tumultueux avant que je ne succombe devant les qualités de ce meneur d'hommes exceptionnel, cultivant l'amour des Guinéens et une saine passion pour la Guinée. Secrètement, il caressait l'ambition de hisser son pays au niveau de la Côte d'Ivoire voisine au plan des infrastructures et des équipements, et peut-être même dépasser celle-ci pour en faire la locomotive de la sous-région.

Pour y parvenir, il savait autant que quiconque qu'il fallait unir et rassembler ses compatriotes sur des valeurs de tolérance, de pardon sur son passé sanglant et de mobilisation de toutes les énergies sans aucune forme de démagogie pour nous consacrer aux questions de développement et de progrès économiques. Ce qui était fascinant chez lui, consistait à ne jamais trancher tant qu'il n'avait pas recueilli plusieurs avis d'hommes et de femmes qui bénéficiaient de sa confiance car, pensait-il sans doute, un homme de pouvoir ne devrait jamais décider dans la solitude.

Siradiou Diallo regrettait que le militantisme des Guinéens dans les partis politiques se fasse sur la base de considérations ethniques et c'est pourquoi, avant la promulgation de la loi sur les formations politiques en 1991- 92, il souhaitait que la Guinée se limitât seulement à la reconnaissance de trois partis pour éviter la dictature du parti unique, mais également, pour ne pas voir le pays se scinder entre deux appareils antagonistes au regard de la recommandation du bipartisme du comité de pilotage chargé de rédiger la loi fondamentale ou la constitution. Homme de culture et de paix, il l'était véritablement sans jamais céder sur ce qui lui paraissait injuste et parfois accessoire.

Au plan doctrinal, il n'était pas un libéral au sens de l'entendement de l'occident, mais plutôt un démocrate social, et il l'avait confié à un journaliste, un jour: « Mes idées de jeunesse sont socialistes et je n'ai pas fondamentalement changé bien qu'il faille laisser le soin au marché et à l'initiative privée de déterminer la valeur des biens et des services; cependant, l'Etat doit y jouer tout son rôle de régulateur, surtout pour un pays sous développé ». C'était aussi cela l'humanisme de Siradiou Diallo.

A la veille du dixième anniversaire de sa disparition et ne pouvant être présent à Labé cette année pour me recueillir sur son mausolée, je veux dès à présent m'incliner devant sa mémoire tout en souhaitant voir triompher l'essentiel de ses idées dans mon pays.


Sékou Chérif Fadiga


Depuis Paris

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
Prétendu détournement de 27 milliards GNF, la vérité a triomphé sur le mensonge
Adama Barrow : « Yahya Jammeh savait que c’était fini »
Kindia: La prison civile touchée par la Semaine de la Citoyenneté
Alpha Condé et les quarante voleurs
Deux américains et un africain
Les activités du Pr Alpha Condé
La manipulation machiavélique du Directeur Général pour masquer ses malversations financières
Témoignages-Hommage
A Mohamed François FALCON
Le dernier des ‘’Mohicans’’ guinéens tire sa révérence !
Le bruit court à nouveau à Conakry
Devoir de mémoire ( Déclaration )
Répond aux jeunes fédéraux de l’UFDG
Là où le bât blesse!
"Si Konaté a déposé la liste, la CPI va la transmettre à la Guinée "
Démonstration à Dakar
Pour le Conseil Général de l'OIE
Le grand bazar de l’année
Sékouba KONATE à la Haye : Arrêt sur images
L'honorable Nantènen KONATE
A quand la libération des officiers supérieurs !
Qui est Mamady Camara, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée en Afrique du Sud ?
Les confessions intimes de Joe avant son suicide
Liste des candidats retenus par la CENI
Au Palais Bourbon à Paris
Siaka Kouyaté répond à M. Mouctar DIALLO
Arrêt sur images à Conakry
Du Collectif qui se propose de traduire Alpha Condé en justice
du Collectif qui se propose de traduire Alpha Condé en justice
Abdoulaye Keïta ou le système mafieux d’un médiocre coordonnateur
« Je n’ai pas de relations d’affaires avec le Président ni avec son fils »
Rio Tinto, Alcoa et Dadco disent à la Guinée d'aller se faire voir
Souvenons-nous de nos morts de Monrovia
Alpha Condé et son fils, feu Ben Sékou le disconvient
Cellou Dalein Diallo le confirme ici
Pr Alpha Condé sait que je suis un homme qui est direct!
A quoi sert le défilé des politiciens ?
Une administration publique à deux vitesses.
SOS Policiers Guinéens en Russie
Jusqu'à preuve du contraire …Wade, démocrate jusqu'au … lynchage !
Mali : La Chute de « ATT», ou la Chute de la CEDEAO ?
Les ’’opposants’’ veulent seulement organiser la pagaille en Guinée !
La parité en marche avec le Mouvement Pour la République
A propos d'un des prétextes des putschistes du 3 avril 1984 : ‘’Les normes’’
Le FMI accorde une aide de près de 200 millions de dollars à la Guinée : Les impressions du DGA - BGDA
Réponse à l’intervention du Ministre de l’Administration territoriale, M. Alhassane Condé
Guinée: De la politique de la chaise vide à la déclaration de guerre : L’Opposition ethno prépare son Djihad!
Les propos de Claude Guéant ou le bas degré de civilisation
Honorable Cheick Tidiane TRAORE: Ce que je crois
Se fondre dans le RPG Arc-en-ciel : Une idée que je réfute dixit Sékou Chérif Fadiga,Secrétaire à la communication de l'UPR
La réforme législative en Guinée, un impératif de l'Etat de droit


Kerfalla CAMARA Kpc
Pourquoi les ennemis de KPC vont-ils lamentablement échouer
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Kerfalla CAMARA Kpc  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients