Gambie : Camapagne pour juger Jammet
Gambie : Lancement d’une campagne pour juger Yahya Jammeh

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

68 visiteurs connectés

23 Octobre 2017 - 19h56

Siaka Kouyaté répond à M. Mouctar DIALLO
 [2013/5/13]

Aujourd'hui en Guinée CONAKRY-Suite à la chronique de Siaka Kouyaté intitulée ‘’les morts de Cellou Dalein’’, Mr Mamadou Mouctar DIALLO a cru devoir prendre son bic pour s'adresser à notre confrère Siaka Kouyaté.Lisez les deux réactions :

M. Kouyaté je viens de lire votre soit disante chronique qui n'est rien d'autre que le reflet de votre haine du peul. Pendant que vous y êtes pourquoi vous ne dites pas que Dallein suggère aux jeunes de simuler la mort ? Pour votre gouverne Cellou Dallein n'a jamais réclamé de dépouille mais a toujours aidé les familles éplorées a enterrer dignement ceux que votre Mentor Alpha Condé tue à l'occasion de chaque marche pacifique de l'opposition Républicaine.

Vous croyez donner des cours d'Etat civil à qui dans votre développement? Vous savez on a vu en CI des soit disant intellos (Mamadou Coulibaly président de l'assemblé nationale d'alors, Kitia Touré cinéaste de renom) dire que le charnier de Yopougon (57 cadavres retrouvés dans une clairière au nord dAbidjan) en 2000 était un montage et plus récemment (en 2010) le meurtre des femmes d'Abobo n’était rien d'autres qu'une simulation avec du BISSAP à la place du sang. Je voudrais juste vous dire que la vérité fini toujours par triompher et le négationnisme n'est pas une création du RPG arc en ciel car mêmes les nazis ont nié leurs crimes.

Moralité: Mamadou Coulibaly n'est plus pdt de l’assemblé et il vit avec le remord d'avoir dit ces énormités alors que Kitia Touré lui est mort. Nul n'est éternel et la vérité fini toujours par avoir raison du mensonge. A bon entendeur salut! sans rancune

Signé Mamadou Mouctar DIALLO

La réplique de Siaka KOUYATE

Monsieur Diallo

Vous n’avez pas été le seul lecteur à réagir à l’avant-dernière édition de la ‘’Chronique de Siaka Kouyaté’’, intitulée ‘’Les morts de Cellou Dalein’’. Certains l’ont fait plus promptement que vous, usant de mots beaucoup plus vexants que les vôtres. Pour faire bonne mesure, je dois aussi dire que certains autres (des Peuls, pour vous rassurer !), ont eu pour moi, des propos flatteurs, que je ne crois pas mériter. Je choisis de vous répondre en particulier, pour deux raisons :

- la première est que, vous me paraissez un homme sincère;

- la seconde, c’est que, votre réaction est hélas, la plus courante sur la toile. Elle se résume en la dénonciation de la haine que les autres Guinéens auraient du Peul. L’argument est si souvent servi, qu’il en est devenu suffisant pour clore tout débat constructif.

En choisissant de vous répondre, j’avoue que j’ai une certaine appréhension, c’est d’alimenter votre passion communautaire dans un sens qui ne nous aiderait pas à nous comprendre tous les deux. Je m’en voudrais réellement si mon appréhension se justifiait. Tout de même, je cours le risque… en croisant les doigts!

M. Diallo Mamadou Mouctar , ainsi électroniquement identifié, il n’y a aucun risque de me tromper d’interlocuteur et, vous êtes certainement Peul. Jusqu’à cet article sur le net, croyez-moi, je n’avais pas plus de raisons de vous aimer que de vous haïr. La raison à cela est bien simple. Notre histoire commune commence par cet échange épistolaire. Cette histoire, il nous appartient de la développer et d’en faire une histoire d’amour ou d’hostilité. Ce lien électronique, croyez-moi, M. Diallo, pourrait avoir des répercussions extraordinaires et...merveilleuses.

Je ne connais pas votre profil, pour parler en internaute. Le mien, vous le connaissez : je suis journaliste indépendant, accessoirement membre du CNT. Je partage d’ailleurs ce dernier statut avec Souleymane Diallo du Lynx (encore un Peul) et bien d’autres. Je suis père d’une douzaine d’enfants dont quatre universitaires. J’ai soixante-deux ans et mon dernier gosse a un an et deux mois (dernier en date seulement, car mon désir de contribuer au développement démographique de notre cher pays reste encore vif !). J’ai des amis dont un, en particulier sera invité à ce débat : il s’appelle Sow Yaya.

Sow Yaya, il est peut-être Peul, je n’en sais trop rien. Ce que je sais, c’est que, nous sommes amis depuis 42 ans. Mon premier garçon porte son nom, Alpha Yaya Kouyaté. Par ce biais, nos femmes sont devenues elles aussi, des amies (Fatoumata Bangoura pour moi, Fatoumata Baldé pour lui). Il est mon aîné de deux ans. Il est de Kèbaly de la famille de Alpha Mindjaou. Nous partageons des valeurs qui transcendent les ethnies. Il est mon père spirituel. Nous avons fait nos classes militaires ensemble, du camp Alpha Yaya à Conakry en 1971, jusqu’aux différentes académies militaires de Moscou, de Chine et des USA. En 42 ans, nous avons fait du chemin ensemble, lui Peul, moi Maninka (né à Kindia, je n’ai appris à parler maninka qu’à 36 ans à Conakry, par notre ami commun Lamine Condé).

Plus haut, je vous ai parlé des valeurs que nous partageons, Yaya Sow et moi. Formés aux mêmes humanités, nous avons en particulier les mêmes approches de la question nationale. En 1996, Yaya était de la mutinerie des 2 et 3 février. Les lois de notre pays commun l’ont condamné à dix ans de réclusion. Quatre mois après, je me trouvais entre quatre murs à ses côtés pour deux bons mois. De ceux qui nous connaissaient, nul n’avait alors douté que j’avais volontairement cherché à être à ses côtés dans cette épreuve. J’étais pourtant au civil depuis 18 ans. La raison profonde, c’est que, en dépit de toutes les apparences qu’il avait contre lui, je connaissais le lien fort et inaliénable qu’il avait avec la Nation. J’ai pris, sans équivoque, faits et cause pour lui. Notre amitié ne laissait place à aucun doute. Pour la petite histoire, il était des quelques rares militaires qui avaient émis des doutes sur la culpabilité d’un certain Alpha Condé dans une certaine affaire de rébellion, alors-même qu’il était personnellement en prison deux ans avant le Professeur. Ils resteront deux ans durant, colocataires à la Maison Centrale de Conakry.

Monsieur Diallo, je t’ai si longuement parlé de Yaya et de moi, pour te dire simplement, qu’on ne peut ni t’aimer, ni te haïr, au seul motif, que tu es Peul. Ton appartenance à cette catégorie communautaire ne fait pas de toi, un bon ou mauvais citoyen. La notion de communauté sert des causes qui n’ont rien de commun avec le sujet qui nous préoccupe.

Tu aimes bien Dalein. Je respecte ce sentiment. Mais, cher ami (je ne crains pas d’être imposteur, car nous serons sûrement amis), si ton choix de Cellou est essentiellement fondé sur la seule reconnaissance communautaire, je te suggère, cher Diallo de lui chercher un support plus vendable aux autres Guinéens non peuls. Le présenter si souvent comme victime des autres, ce n’est guère le servir. A la limite, tu développes artificiellement un sentiment d’auto exclusion. Si tu acceptes ma suggestion, revenons à la Chronique, objet de notre débat. Je ne suis pas désolé que ce que j’y développe te déplaise. Ce qui me navre, c’est de te savoir si intelligent et de te voir mettre cette brillante faculté à de vaines querelles. Revenons donc au sujet.

Je crois, que tous ces jeunes gens qui meurent dans ces marches, ont le droit de vivre. Ils ne sont pas Peuls ou Soussous ou encore Kissiens, Maninkas ou Landoumas. Ce sont de jeunes Guinéens. Je ne crois pas beaucoup que Cellou éprouverait plaisir à les voir mourir.

Malheureusement, Cellou déroule un discours qui y dispose les esprits. Si Alpha Condé se livrait à une telle prestation, il créerait les mêmes préventions contre lui. C’est aussi simple que cela.

Il est normal que Cellou ait exploité la naïveté des autorités médicales et administratives du pays, quand il officie aux différents enterrements devenus rituels entre-temps. On peut s’interroger, à quel titre, il réclame les corps des manifestants morts? Il est heureux (et c’est ce que je souligne), qu’il ait été mis fin à une telle aberration. Indirectement, c’est rendre service à Cellou en l’invitant à mieux élaborer sa communication.

Cellou fait vœu de diriger la Nation guinéenne. Son score aux dernières présidentielles, le rendent digne de la considération de tous les Guinéens, qu’on ait voté contre lui ou pour lui. Je ne suis pas sûr, que son objectif soit d’être le président des seuls Peuls. Les critiques faites contre lui ne sont pas nécessairement de l’hostilité. Essayer de l’enfermer dans le cadre étroit et donc, nécessairement réducteur de son ethnie, voilà qui est insensé. La garde rageuse et soupçonneuse déployée autour de sa personne (surtout en ligne) lui rend le pire service qui soit.

Mon cher Diallo, discutons sans nous disputer. Je reste à ta disposition et à celle de tous ceux qui pensent différemment que moi.

Bien amicalement, Siaka.

Journaliste-Membre du CNT

Siakarichar@gmail.com






 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
Prétendu détournement de 27 milliards GNF, la vérité a triomphé sur le mensonge
Adama Barrow : « Yahya Jammeh savait que c’était fini »
Kindia: La prison civile touchée par la Semaine de la Citoyenneté
Alpha Condé et les quarante voleurs
Deux américains et un africain
Les activités du Pr Alpha Condé
La manipulation machiavélique du Directeur Général pour masquer ses malversations financières
Témoignages-Hommage
A Mohamed François FALCON
Le dernier des ‘’Mohicans’’ guinéens tire sa révérence !
Le bruit court à nouveau à Conakry
Devoir de mémoire ( Déclaration )
Répond aux jeunes fédéraux de l’UFDG
Là où le bât blesse!
"Si Konaté a déposé la liste, la CPI va la transmettre à la Guinée "
Démonstration à Dakar
Pour le Conseil Général de l'OIE
Le grand bazar de l’année
Sékouba KONATE à la Haye : Arrêt sur images
Témoignage sur un homme d'exception, Siradiou Diallo
L'honorable Nantènen KONATE
A quand la libération des officiers supérieurs !
Qui est Mamady Camara, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée en Afrique du Sud ?
Les confessions intimes de Joe avant son suicide
Liste des candidats retenus par la CENI
Au Palais Bourbon à Paris
Arrêt sur images à Conakry
Du Collectif qui se propose de traduire Alpha Condé en justice
du Collectif qui se propose de traduire Alpha Condé en justice
Abdoulaye Keïta ou le système mafieux d’un médiocre coordonnateur
« Je n’ai pas de relations d’affaires avec le Président ni avec son fils »
Rio Tinto, Alcoa et Dadco disent à la Guinée d'aller se faire voir
Souvenons-nous de nos morts de Monrovia
Alpha Condé et son fils, feu Ben Sékou le disconvient
Cellou Dalein Diallo le confirme ici
Pr Alpha Condé sait que je suis un homme qui est direct!
A quoi sert le défilé des politiciens ?
Une administration publique à deux vitesses.
SOS Policiers Guinéens en Russie
Jusqu'à preuve du contraire …Wade, démocrate jusqu'au … lynchage !
Mali : La Chute de « ATT», ou la Chute de la CEDEAO ?
Les ’’opposants’’ veulent seulement organiser la pagaille en Guinée !
La parité en marche avec le Mouvement Pour la République
A propos d'un des prétextes des putschistes du 3 avril 1984 : ‘’Les normes’’
Le FMI accorde une aide de près de 200 millions de dollars à la Guinée : Les impressions du DGA - BGDA
Réponse à l’intervention du Ministre de l’Administration territoriale, M. Alhassane Condé
Guinée: De la politique de la chaise vide à la déclaration de guerre : L’Opposition ethno prépare son Djihad!
Les propos de Claude Guéant ou le bas degré de civilisation
Honorable Cheick Tidiane TRAORE: Ce que je crois
Se fondre dans le RPG Arc-en-ciel : Une idée que je réfute dixit Sékou Chérif Fadiga,Secrétaire à la communication de l'UPR
La réforme législative en Guinée, un impératif de l'Etat de droit


Guinée- FMI
Guinée : Un accord avec le FMI en attendant les fonds
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Guinée- FMI  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients