Départ à la Maison Blanche
Stephen , l’éminence grise de Trump, quitte la Maison Blanche

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

19 visiteurs connectés

23 Septembre 2017 - 15h39

Le grand bazar de l’année [2014/5/19]

Aujourd'hui en Guinée CONAKRY-6.600.000.000 GNF : Qui dirait mieux ? Figurez-vous qu’on n’est pas dans une vente aux enchères, mais bel et bien dans une opération de fourniture d’un serveur au profit du Patrimoine bâti public. Voilà quatorze mois que cette affaire a été rondement conclue et au niveau du bénéficiaire présumé (la Direction du patrimoine bâti public) et de l’évaluateur qu’est, on prétend ne rien savoir. Cela donnerait-il donc à croire qu’un marché aussi juteux pourrait se passer à l’insu de tout ce beau monde ? Déballage !

En lui-même, le procès verbal de réception définitive de ce marché public révèle des zones d’ombre du moment qu’il ne porte aucun numéro. Ce qui laisse évidemment planer doute et suspicion sur le mécanisme ayant conduit à son attribution et certainement de son coût faramineux. Tout compte fait, il est établi que le titulaire est bien la société Guicom-Futur SA, de droit guinéen et sis à Conakry.

Adieu veaux, vaches et autres appels d’offres. Preuve s’il en fallait encore que les Marchés publics peinent à s’accommoder des formalités dans les procédures. Toujours est- il que, c’est à la demande de Guicom-Futur S.A que le 28 mars 2013, une commission interministérielle avait fait réception de la fourniture d’équipements informatiques.

Précisons que ladite commission était composée de représentants de la Direction nationale des Marchés publics ; de l’Administration et contrôle des grands projets ; du Ministère du Plan ; du Haut commissariat pour la Réforme de l’Etat et la modernisation de l’administration : ainsi que de deux membres de la Direction générale du Patrimoine bâti public.

N’ayant trouvé aucune réserve, ladite commission s’est prononcée en faveur de la réception de 5 serveurs physiques de 7.800 go, 15 ordinateurs bureautiques et 5 portables, un onduleur de 30 mn d’autonomie, 2 Switch, 4 AP, 2 armoires et par ailleurs les frais (non chiffrée) de la formation du personnel de direction.

Le hic est que ce marché ainsi attesté par les voix les plus autorisées en la matière a valu 6. 600 .000 000 GNF. La première remarque qui saute aux yeux, c’est que sur le rapport qualité-prix TTC, le marché local offrirait d’incomparables avantages. Notre détour dans les magasins spécialisés nous l’a confirmé incontestablement.

Un serveur s’acquiert entre 28 et 72 millions fg ; le Switch professionnel de 58 ports à 4.500 000 fg; un ordinateur de bureau entre 3. 800 000- 5. 500 000 fg ; un portable entre 4.500 000 et 7.000 000 fg; un onduleur de six heures d’autonomie vaut 61.000.000 fg et une armoire ne coûte guère que quelques milliers de nos francs. A vos calculettes…

Pour sa part, Toto a trouvé que pour plus de six milliards et demi enlevés, il n’allongerait chez son fournisseur que…238.700. 000 fg. En considérant toutefois que les deux armoires ont valu 4 millions de francs et qu’au moins 100 millions ont été consacrés aux frais de formation du personnel de direction. Autant dire que dans ce marché de dupe, car c’en est visiblement un, il y a au moins une broutille de 6.377 000 000 fg qui resterait à justifier.

Sans être un spécialiste en informatique, le simple bon sens vous dira qu’avec plus de six milliards de nos francs, le Patrimoine bâti public serait le mieux équipé au monde. En tout cas, à la réception de cet outil Moustapha Naïté avait dans une envolée lyrique qui lui est caractéristique annoncé qu’en cinq ans, la Guinée va rattraper un retard de cinquante ans.

Il n’empêche qu’au-delà de son injustifiable (et injustifié) prix d’acquisition, la qualité de l’outil laisse à désirer car, il s’agit d’une génération menacée par l’obsolescence. Et aux dernières nouvelles, le serveur pourtant acquis ne fonctionnerait pas. Quant à son successeur à qui il a refilé cette patate chaude, depuis le 8 mai dernier, il a d’autres chats à fouetter, son personnel étant passé dans la rue.

A la Direction de l’ACGP, on se souvient avoir le 21 mai 2012, reçu une transmission de document portant sur la mise sur pied d’une commission interne d’analyse d’appels d’offres adressée par le Patrimoine bâti public. Or la procédure voudrait que tous les marchés de fourniture dépassant le milliard de francs, soient gérés par l’Agence. Ce que le directeur du patrimoine bâti a outrepassé après avoir accordé le marché à Guicom-Futur SA.

Pour Lanfia Touré en charge des dossiers de marchés publics,« Nous les avons évalués (NDLR les offres) pour les donner au plus méritant ».
Aux grands projets où les portes nous ont été ouvertes, l’administrateur qui voit passer quantité de dossiers s’en est souvenu. Au passage, nos interlocuteurs ont remarqué que ce marché a été monté par M Naité qui avait même pris sur lui de former la commission. Et dans laquelle d’ailleurs, ACGP était représentée par M. Lanfia Touré qui, de surcroit faisait office de porte parole. Le mystère s’épaissit encore avec la découverte d’une autre version du résumé du marché qui est visiblement en porte à faux avec celle évoquée plus haut.

Hardware et logiciels de base : 1.527.761.277 GNF ; DATA center : 1.699.616.894 GNF ; licences de software ERP : 1.180.071.414 GNF ; manutention (six mois) 78.671.414 gnf ; services d’implémentation et mise en œuvre : 2.113.879. 209 gnf Total : 6.600 000 000 gnf.

Allez y comprendre quelque chose. Mais en l’état, loin de révéler ses tenants et aboutissants, ce grand bazar ne mériterait pas moins d’être rangé dans le registre des gros coups fumants de l’année. Sinon à tout le moins, ce serait un monument érigé sur le parvis de l’impunité et dédié à l’irrespect du patrimoine public. Sauf si, par effet de magie, Moustapha Naité qui avait pourtant donné son accord d’audience nous a fermé la porte au nez le lundi 12 mai 2014.

Espérons aussi qu’à la limite, Dr Mohamed Diané, au cabinet de qui nous avons longuement fait le pied de grue, nous consacrera une partie de son précéieux temps pour nous aider à élucider cette sombre affaire.
Dans notre prochaine livraison,

Focus sur les différents courriers échangés

Enquête dirigée par
Aboubacar Condé
In '' Le Diplomate ''

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
Prétendu détournement de 27 milliards GNF, la vérité a triomphé sur le mensonge
Adama Barrow : « Yahya Jammeh savait que c’était fini »
Kindia: La prison civile touchée par la Semaine de la Citoyenneté
Alpha Condé et les quarante voleurs
Deux américains et un africain
Les activités du Pr Alpha Condé
La manipulation machiavélique du Directeur Général pour masquer ses malversations financières
Témoignages-Hommage
A Mohamed François FALCON
Le dernier des ‘’Mohicans’’ guinéens tire sa révérence !
Le bruit court à nouveau à Conakry
Devoir de mémoire ( Déclaration )
Répond aux jeunes fédéraux de l’UFDG
Là où le bât blesse!
"Si Konaté a déposé la liste, la CPI va la transmettre à la Guinée "
Démonstration à Dakar
Pour le Conseil Général de l'OIE
Sékouba KONATE à la Haye : Arrêt sur images
Témoignage sur un homme d'exception, Siradiou Diallo
L'honorable Nantènen KONATE
A quand la libération des officiers supérieurs !
Qui est Mamady Camara, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée en Afrique du Sud ?
Les confessions intimes de Joe avant son suicide
Liste des candidats retenus par la CENI
Au Palais Bourbon à Paris
Siaka Kouyaté répond à M. Mouctar DIALLO
Arrêt sur images à Conakry
Du Collectif qui se propose de traduire Alpha Condé en justice
du Collectif qui se propose de traduire Alpha Condé en justice
Abdoulaye Keïta ou le système mafieux d’un médiocre coordonnateur
« Je n’ai pas de relations d’affaires avec le Président ni avec son fils »
Rio Tinto, Alcoa et Dadco disent à la Guinée d'aller se faire voir
Souvenons-nous de nos morts de Monrovia
Alpha Condé et son fils, feu Ben Sékou le disconvient
Cellou Dalein Diallo le confirme ici
Pr Alpha Condé sait que je suis un homme qui est direct!
A quoi sert le défilé des politiciens ?
Une administration publique à deux vitesses.
SOS Policiers Guinéens en Russie
Jusqu'à preuve du contraire …Wade, démocrate jusqu'au … lynchage !
Mali : La Chute de « ATT», ou la Chute de la CEDEAO ?
Les ’’opposants’’ veulent seulement organiser la pagaille en Guinée !
La parité en marche avec le Mouvement Pour la République
A propos d'un des prétextes des putschistes du 3 avril 1984 : ‘’Les normes’’
Le FMI accorde une aide de près de 200 millions de dollars à la Guinée : Les impressions du DGA - BGDA
Réponse à l’intervention du Ministre de l’Administration territoriale, M. Alhassane Condé
Guinée: De la politique de la chaise vide à la déclaration de guerre : L’Opposition ethno prépare son Djihad!
Les propos de Claude Guéant ou le bas degré de civilisation
Honorable Cheick Tidiane TRAORE: Ce que je crois
Se fondre dans le RPG Arc-en-ciel : Une idée que je réfute dixit Sékou Chérif Fadiga,Secrétaire à la communication de l'UPR
La réforme législative en Guinée, un impératif de l'Etat de droit


Alpha à Ouaga
Le Prési en exercice de l'UA sur les lieux de l'attaque
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Alpha à Ouaga  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients