Tiken déconseille và Alpha Condé
Un 3ieme mandat : «  Ne tentez pas « 

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

35 visiteurs connectés

18 Novembre 2017 - -1h05

L'honorable Nantènen KONATE [2014/2/4]

Aujourd'hui en Guinée CONAKRY-De l'avis de nombreux observateurs avertis de la scène politique guinéenne,la réaction des jeunes et femmes du RPG qui ont fait savoir leurs mécontentements la semaine dernière, en empêchant la tenue de l'assemblée générale ordinaire du parti, le samedi 25 janvier 2014, est tout à fait justifiée et compréhensible car en effet, ces militants courageux expriment aujourd'hui plus haut, ce que de nombreux responsables du parti s'échangeaient mutuellement depuis un certain temps, dans leurs conversations privées.

En effet, selon ces observateurs, le problème qui ébranle le RPG aujourd'hui trouve son origine dans le choix des cadres et responsables du parti tant au niveau de ses instances qu'au niveau des postes de responsabilité administrative ou gouvernementale. Mais aussi et surtout, le contrôle du parti, depuis un certain temps par Hadja Nantou Chérif est à l'origine de la déperdition totale des valeurs de solidarité, de cohésion et de partage qui ont toujours caractérisé ce parti, et qui ont fait sa force et sa réputation dans l'opposition, dans les moments les plus durs de son combat politique pour l'instauration de la démocratie en Guinée.

Il faut dire que le RPG a toujours su rebondir et affronter les difficultés politiques, d'où qu'elles viennent, à chaque fois qu'il a été guidé dans ses actions par ses valeurs. Tout le monde sait que le RPG fut et est toujours un parti des pauvres et seule la solidarité de ses membres lui a permis de surmonter tous les obstacles rencontrés depuis plus de 20 ans. Mais alors comment expliquer ces frustrations qui gagnent en ce moment les militants de ce grand parti? Où sont passées ses valeurs qui faisaient sa force et sa fierté ? Où sont passés ces responsables femmes et hommes, qui avaient l'amour du parti, qui se sont sacrifiés et qui avaient du temps pour écouter et comprendre les problèmes et préoccupations des jeunes et des femmes du parti?

Même si au niveau du BPN personne n'a osé élever la voix pour dénoncer cette situation connue de tous,il est de l'ordre de l'évidence que le dysfonctionnement et la perte des valeurs fondamentales du RPG ont commencé dès après l'élection présidentielle et surtout depuis que Hadja Nantou Chérif (coordinatrice générale du RPG) a réussi à faire un hold-up en plein jour sur le parti, en s'assurant son contrôle, dans le seul but d'atteindre son objectif initial, celui qui était de devenir tout simplement présidente de la future Assemblée nationale dont l'installation se profilait à l'horizon à l'époque. Tout le problème que connaît aujourd'hui le RPG dans son fonctionnement vient de là, tout le monde le sait au RPG.

L'espoir de nombreux responsables, jeunes et cadres du parti était donc, qu'avec le résultat catastrophique obtenu par le parti présidentiel au scrutin uninominal à Conakry, le Président de la république allait comprendre et mettre un terme au système Nantou Chérif qui a complètement désorienté les rpégistes purs et durs de la première heure, qui ne se reconnaissent pas du tout, dans les pratiques instaurées par cette dame.

A ce propos il faut bien le rappeler, l'échec relatif du RPG dans les cinq communes de la capitale était juste un signal envoyé par les militants et sympathisants du RPG au Président de la République, pour qu'il procède à un changement mais apparemment le Pr Alpha n'a pas eu la même compréhension de la nature et la manière de mener ce changement. Donc ce n'est ni le projet de société du Président ni son pouvoir discrétionnaire en soi qui sont contestés aujourd'hui par les jeunes mais plutôt ils veulent mettre fin à un système qui a complètement ignoré et méprisé la majeure partie des cadres et responsables, surtout au niveau du BPN.

Comme dit plus haut, l'ambition personnelle, celle de devenir présidente de l'Assemblée nationale, a été à la base, pour Hadja Nantou, de l'instauration d'un système, d'une stratégie de conquête du pouvoir au sein du parti. Et ce qu'on nommera désormais "Système Nantou"ou le NANTOUISME est fondé sur la primauté de l'intérêt personnel de Hadja Nantou qui, pour y parvenir, doit s'appuyer sur une clientèle politique venue au dernier moment dans le parti pour le confort du pouvoir et en excluant donc, les honnêtes militants dévoués du RPG originel.

Il faut dire que le nantouisme risquerait de démobiliser aujourd'hui les militants du RPG et détruire le parti du vivant même du Pr. ALPHA si celui-ci ne réagit pas. On se souvient que le PDG et le PUP sont tombés en déclin à la mort de leurs leaders, les Présidents Sékou Touré et le Gl. Lansana Conté mais si des mesures urgentes ne sont pas prises,pour détruire ce système, le RPG risquerait de mourir du vivant même du Pr.Alpha à cause de ce système malveillant mis en place, pour servir uniquement la cause d'une seule personne dont le seul objectif était de contrôler la deuxième institution de la république.

Le nantouisme a instauré des pratiques au sein du RPG jamais connues auparavant. Sa démarche a consisté entres autres à:

-Éloigner du Président de la République des responsables du parti capables de défendre la cause des jeunes et des femmes.

Dans sa programmation elle va essayer et réussir, d'abord, à saper la confiance qui a toujours existé entre le P Alpha CONDE et les membres les plus influents du BPN et qui pourraient d'après elle, représenter potentiellement un obstacle dans la réalisation de son objectif ultime. Elle n'a pas hésité à convaincre le Président Alpha que certains membres du RPG sont des traîtres et peu fiables alors que ceux-ci sont restés fidèles au Pr Alpha depuis qu'ils sont dans le parti et, d'ailleurs cette fidélité ne s'est-elle pas manifestée de façon éloquente quand le Professeur s'est retrouvé en prison. Parmi ces responsables qu'elle a réussi à accabler de tous les maux imaginables chez le Président, il y en a certains qui avaient réfusé tous les privilèges offerts, à eux, par le régime Conté. Pendant ce temps, elle, Nantou était restée tranquillement à Paris laissant les autres sous le feu du régime Conté. Et compte tenu aujourd'hui,de l'ambition démesurée du pouvoir qui est la sienne, on peut facilement imaginer qu'elle n'aurait pas pu résister à des propositions matérielles et promotionnelles, faites par le régime Conté à certains de ceux qu'elle accuse aujourd'hui à tort chez le Président.

En réussissant ainsi à semer le doute dans la tête du Président, elle a obtenu la création d'une structure (coordination générale du RPG) totalement illégale car non-statutaire, à la tête de laquelle elle sera nommée. Donc sans même passer par le congrès. Cette structure est chargée de coordonner les activités du parti en lieu et place du BPN, qui voit son pouvoir réduit comme une glace placée sous le soleil. Désormais, à la tête du parti, elle gère seule le budget du RPG en toute opacité.

Ses nombreuses missions à l'intérieur du pays, principalement en haute guinée et notamment à kankan, où elle a construit en un si peu de temps de nombreuses villas, ne sont que des prétextes, pour sortir des millions de francs guinéens dans la caisse du parti sans aucun contrôle. En plus personne n'ignore que cette région est le bastion du parti, acquise à sa cause et ce depuis l'instauration du multipartisme en Guinée. Donc on est en droit de se demander, à quoi servent ces millions de francs guinéens qui sortent pour la haute guinée? Pendant ce temps, les jeunes militants de Conakry n'arrivent même pas à la rencontrer pour des questions sociales(maladie ou décès).De même les autres préfectures de la basse et de la moyenne guinée ne sont quasiment pas dans son agenda, pour intensifier et ré-dynamiser les activités du parti dans ces zones. De sorte qu'aujourd'hui le parti perd du terrain dans ces régions. Alors que si elle avait une volonté réelle pour aider le RPG et le Pr.ALPHA, elle pouvait partager le pouvoir et donner des moyens conséquents à des responsables intègres, dévoués et plus courageux, certainement qu'elle et qui ont fait leurs preuves dans le combat politique du RPG depuis plus de 20 ans.

-Former autour d'elle un clan composé d'arrivistes, en les plaçant dans les instances du parti

En suite, une fois s'être assurée de pouvoir contrôler le parti et son budget, et toujours dans sa logique d'aller vers la réalisation de son ambition personnelle, elle a instauré le clientélisme, en formant autour d'elle un clan, au lieu de chercher à rassembler le parti. Et ne pouvant pas continuer seule, elle avait besoin de soutien. Elle va le trouver chez une minorité de personnes venues au RPG pour le confort du pouvoir, au dernier moment et qui semblent écraser l'immense majorité.

Dans le renouvellement des bureaux à la base , elle va réussir à écarter de nombreux responsables jeunes qui étaient là, dans les moments les plus durs et grâce auxquels elle peut dire aujourd'hui adieu au pôle-emploi (Agence pour demandeurs d'emploi) de Paris. Dans les sections et sous-sections, les anciens rpégistes sont remplacés par les anciens du PUP. Ironie de l'histoire, ce sont ces personnes qui insultaient, frappaient, torturaient ces jeunes et responsables du RPG; mais tout ça c'est pas grave pour Hadja Nantou puisqu'elle dormait tranquillement à Paris, au moment des faits. Néanmoins il n'est jamais trop tard pour se mettre au même niveau d'information que les autres, elle peut donc se renseigner un peu auprès de Dr. Diané, de Salim Cissé, de Hadja Fatou Bangoura...ou tout simplement qu'elle se rende à la casse de kenien ou au petit-lac à Hamdallaye, elle y trouvera des jeunes pour lui raconter leurs souffrances dans ce parti.

Dans la commune de Dixinn par exemple, sur cinq (5) sections du parti, trois (3) sont dirigées par des anciens du PUP recyclés grâce à son concours, pendant ce temps des jeunes cadres qui étaient là, depuis 1993 sont simplement mis à l'écart.

La popularité ne s'achète pas en politique, elle se construit patiemment et dans la durée, en ignorant cette réalité Nantou n'a fait que créer des problèmes au sein du RPG. Qu'on songe un peu à la manière dont Mbemba Bangoura a été délégué à la mairie de Dixinn grâce au concours de Nantou, toujours à l'oeuvre pour la constitution de son clan. Elle n'a pas hésité ainsi à faire produire un rapport mensonger contre Mr Louis BOSSARD, l'ex-maire de Dixinn accusant ce dernier de rouler pour l'opposition . Une fois le rapport remis au Président de la République, Mr BOSARD a été tout simplement limogé et remplacé par un membre du clan Nantou, Mbemba Bangoura.

Après quelques temps et quand le Président s'est rendu compte du montage et le mal que cette situation a causé aux jeunes et femmes militants RPG de Dixinn, il a décidé de réparer les dégâts en tentant une réconciliation entre Mbemba et Bossard mais c'était trop tard. Et Jusqu'aujourd'hui pour le RPG, la commune de Dixinn n'est pas encore guerie de cette situation crée par Nantou Chérif. La victoire du candidat de l'UFDG lors des dernières législatives à Dixinn en est une illustration parfaite. Et pour avoir une idée du mal causé au RPG suite au choix de Mbemba comme candidat du RPG dans cette commune, il n y a qu'à méditer sur ces propos d'un jeune militant du RPG: " je voterai pour le parti mais pas pour Mbemba car il avait frappé ma maman quand il était gouverneur". Et çà été partout comme cela à Conakry, c'est pourquoi le parti a perdu les cinq communes à l'uninominal.

Et pourtant qui a oublié encore la manière dont Mbemba à violenter les militants du RPG en 2003. A l'époque le Pr Alpha avait invité ses amis Moustapha Niasse (actuel Pdt de l'assemblée nationale du Sénégal), Mr Youssoufi (actuel Pdt de la république du Niger) et tant d'autres, pour assister à un colloque international organisé par le RPG. En tout cas si pour des ambitions personnelles, une personne peut être prête à renoncer à ses propres valeurs en abandonnant ou en oubliant les souffrances de ses militants, il est certain qu'elle ne fera pas honneur à la politique. Voilà donc, des personnes comme Mbemba Bangoura, auxquelles Hadja Nantou apporte son soutien, auprès du Président Alpha. Mais ce n'est pas surprenant de son côté car pour elle la fin justifie toujours les moyens, l'essentiel est d'atteindre l'objectif qu'elle s'était fixé dès le départ quitte à pactiser avec le diable.

-Le choix de nombreuses personnes issues de son clan comme candidats pour la députation

En fin, une fois avoir réussi à prendre le contrôle du parti et sa finance,une fois avoir fini de mettre ses clientèle dans les structures du parti, il ne restait plus qu'à attendre que les législatives arrivent pour que la machine spécialement conçue pour et par elle soit mise en branle.

A l'occasion des législatives du 28 septembre 2013 , pour le choix des candidats, elle va s'arranger pour choisir de nouvelles têtes. Des personnes moins et mal connues, mais peu importe. Pour elle, c'est le parti présidentiel et pour le confort du pouvoir les gens vont voter pour ces candidats, prenant ainsi les militants et sympathisants du Rpg pour des robots. Mais on comprend bien qu'elle était fidèle à sa logique et qu' elle voulait aller jusqu'au bout, en usant de tous les moyens, quitte à sacrifier un parti pour lequel d'aucuns ont perdu la vie et d'autres ont perdu leurs promotions dans l'administration, juste pour devenir la deuxième personnalité de l'Etat. Sinon comment Mr.Mbemba Bangoura pouvait être choisi dans la commune de Dixinn pour représenter un grand parti comme le rpg, qui déborde, par ailleurs, de jeunes cadres dévoués depuis des années.

Les propos du Président, disant aux militants lors d'une réunion juste avant le scrutin des législatives:" Ne regardez pas ces candidats pensez au parti et au Président" n'illustrent-ils pas que tout le monde était au courant des mauvais choix faits par Nantou de façon anti-démocratique et que le Président lui-même était mis devant un fait accompli et ourdi par cette dame sans être capable de la dévouer.

Donc les mécontentements exprimés par les jeunes du parti, qui ne sont pas d'ailleurs seuls à ressentir ce malaise, ne sont nullement dirigés contre la personne du chef de l'Etat ou contre son projet de société mais parce qu' ils ont l'impression de ne pas être compris à travers le premier message envoyé lors des législatives. Ce message voudrait dire tout simplement que le clientélisme, l'individualisme, la marginalisation des cadres et responsables du parti sont des faits nouveaux que les vrais rpégistes ignorent dans ce parti et qu'ils les réprouvent.

Dans l'entendement des militants, le changement dont faisait état le Président après les législatives serait destiné non seulement à revoir la capacité de son gouvernement à répondre aux exigences du peuple de Guinée dans son ensemble mais aussi et surtout pour mettre fin au Nantouisme.Et c'est pourquoi beaucoup de personnes étaient enthousiastes du côté des militants à l'annonce de ce changement. Un enthousiasme bien fondé puisque tous les militants le savent, seul le Président Alpha a pu mettre fin à l'ambition de Hadja Nantou de s'accaparer de la présidence de l'assemblée nationale après les législatives et au nom de sa promesse de laisser ce poste à la forêt. Ce geste tardif avait été néamoins beaucoup apprécié par les militants du RPG.

Qu'on ne mélange pas les choses, les jeunes du RPG restent profondément attachés au Pr. Alpha cependant ils ne veulent plus accepter des choix fantaisistes et sectaires. C'est vrai qu'il ne peut pas répondre aux attentes de tout ce monde. C'est vrai aussi compte tenu de ses occupations il ne peut pas recevoir et écouter tout le monde.

Cependant, et c'est là que se manifeste l'incompréhension des militants à son égard, le fait de ne pas chercher à se faciliter la tâche, en donnant le pouvoir et des moyens à des responsables capables d'écouter et de comprendre les préoccupations de ses militants, dans le but de trouver des solutions adéquates, dans le cadre du parti. En le faisant, il a contribué à accroître la frustration des militants dans le parti.

Le Pr.Alpha doit faire appel à des responsables qui connaissent mieux ces jeunes et ces femmes et leurs souffrances. Des personnes qui sont attentives à leurs préoccupations, qui prennent du temps pour les écouter, pour comprendre leurs soucis. Il doit veiller à ce que les moyens du parti soient utilisés entre autres pour certaines questions sociales touchant certains jeunes et certaines femmes. Et non, comme le fait Hadja Nantou qui expatrie une partie de l'argent du parti pour les mettre sur ses comptes bancaires à Paris. Ces responsables courageux existent encore dans le parti, ceux qui ont su gérer le parti quand l'opposant et candidat Alpha Condé a été injustement détenu par Conté ou encore quand il se rendait à l'étranger pour de longs séjours. Hadja Nantou n'était pas en Guinée en ce moment et le parti fonctionnait correctement. Ces responsables et ces jeunes cadres sont encore là, dans le parti mais complètement marginalisés par la politique de Nantou.

Que le Président arrête d'écouter Hadja Nantou, le fait pour elle, de dénigrer les anciens responsables et militants du RPG originel,n'est qu'une manière d'avoir une main-mise sur le parti et son budget pour son propre compte. Elle n'a aucune compassion à l'endroit de ces jeunes militants qui souffrent dans le parti. Son domicile est toujours fermé et interdit aux militants. Alors qu'à côté, tout près de chez elle, habite Hadja Fatou Bangoura. Cette brave femme qui a rendu la liberté et soigné les blessures morales et physiques de nombreux jeunes et femmes du parti, n'arrête pas de recevoir des militants du RPG, venant de divers endroits de la Guinée malgré son manque de moyens. Elle présente toujours et attribue la paternité de ses actions de bienfaisance au Pr. Alpha. Tout le monde peut en témoigner. Si vous venez chez Hadja Fatou avec un problème, vous répartirez toujours avec un coeur apaisé. Même si elle ne vous donne rien matériellement mais elle reste disponible pour écouter les militants qui passent chez elle. Elle trouve toujours des mots pour apaiser leurs frustrations ou leurs souffrances. Et parfois, elle décroche son téléphone pour appeler quelques responsables Dr.Diané, Tidiane Traoré, salim Cissé, Modibo fofana, Raoul, Komara et d'autres membres du BPN, pour pouvoir répondre aux soucis de certains militants. En gros ces responsables tentent de gérer comme ils le peuvent certains problèmes que le Président ignore. C'est comme cela, d'ailleurs, qu'ils ont toujours travaillé.C'est ce dont le Président de la République et le RPG ont besoin pour mieux préparer les futures échéances électorales.

Ce ne sont pas des anciens du PUP ou ces quelques hauts fonctionnaires de l'Etat issus de la communauté malinké, qui n'osaient même pas s'approcher d'Alpha Condé ou citer son nom sous le régime de Conté et venus à la dernière minute dans le RPG pour le pouvoir, qui vont comprendre les souffrances de ces jeunes, a fortiori Hadja NANTOU qui dormait tranquillement à Paris. C'est vrai que le parti doit s'ouvrir, accueillir de nouveaux adhérants , faire appel à de nouveaux talents mais pas au détriment de ces valeureux responsables et jeunes cadres du RPG originel.

Dans les prochaines décisions que le Pr. Alpha va prendre, il doit surtout éviter de diviser les jeunes puisque ceux qui expriment aujourd'hui leurs mécontentements sont plus honnêtes que ceux qui vont mettre ces agissements au compte de la manipulation venant, on ne sait d'où. Le problème du RPG, c'est un problème de déficit démocratique et de mal-gouvernance érigés en système par Nantou Chérif, juste pour contrôler le RPG. Du genre Mr.Alpha Condé commande la Guinée, moi, je commande le RPG et son budget.

Que le Président redonne confiance aux responsables et jeunes cadres du parti qui l'ont soutenu dans des moments où malgré son courage et sa combativité, il (Alpha) avait commencé à avoir un doute sur son avenir politique. Dans ces moments difficiles et de doute, il a fallu le courage et le sacrifice de tous ces jeunes et responsables que Hadja Nantou méprise aujourd'hui, pour que le rêve du Pr. Alpha devienne une réalité.

Et comme disait Feu Mandéla;" C'est une obligation morale que d'être reconnaissant envers des amis qui nous ont aidés.."

Mohamed CAMARA

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
Prétendu détournement de 27 milliards GNF, la vérité a triomphé sur le mensonge
Adama Barrow : « Yahya Jammeh savait que c’était fini »
Kindia: La prison civile touchée par la Semaine de la Citoyenneté
Alpha Condé et les quarante voleurs
Deux américains et un africain
Les activités du Pr Alpha Condé
La manipulation machiavélique du Directeur Général pour masquer ses malversations financières
Témoignages-Hommage
A Mohamed François FALCON
Le dernier des ‘’Mohicans’’ guinéens tire sa révérence !
Le bruit court à nouveau à Conakry
Devoir de mémoire ( Déclaration )
Répond aux jeunes fédéraux de l’UFDG
Là où le bât blesse!
"Si Konaté a déposé la liste, la CPI va la transmettre à la Guinée "
Démonstration à Dakar
Pour le Conseil Général de l'OIE
Le grand bazar de l’année
Sékouba KONATE à la Haye : Arrêt sur images
Témoignage sur un homme d'exception, Siradiou Diallo
A quand la libération des officiers supérieurs !
Qui est Mamady Camara, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée en Afrique du Sud ?
Les confessions intimes de Joe avant son suicide
Liste des candidats retenus par la CENI
Au Palais Bourbon à Paris
Siaka Kouyaté répond à M. Mouctar DIALLO
Arrêt sur images à Conakry
Du Collectif qui se propose de traduire Alpha Condé en justice
du Collectif qui se propose de traduire Alpha Condé en justice
Abdoulaye Keïta ou le système mafieux d’un médiocre coordonnateur
« Je n’ai pas de relations d’affaires avec le Président ni avec son fils »
Rio Tinto, Alcoa et Dadco disent à la Guinée d'aller se faire voir
Souvenons-nous de nos morts de Monrovia
Alpha Condé et son fils, feu Ben Sékou le disconvient
Cellou Dalein Diallo le confirme ici
Pr Alpha Condé sait que je suis un homme qui est direct!
A quoi sert le défilé des politiciens ?
Une administration publique à deux vitesses.
SOS Policiers Guinéens en Russie
Jusqu'à preuve du contraire …Wade, démocrate jusqu'au … lynchage !
Mali : La Chute de « ATT», ou la Chute de la CEDEAO ?
Les ’’opposants’’ veulent seulement organiser la pagaille en Guinée !
La parité en marche avec le Mouvement Pour la République
A propos d'un des prétextes des putschistes du 3 avril 1984 : ‘’Les normes’’
Le FMI accorde une aide de près de 200 millions de dollars à la Guinée : Les impressions du DGA - BGDA
Réponse à l’intervention du Ministre de l’Administration territoriale, M. Alhassane Condé
Guinée: De la politique de la chaise vide à la déclaration de guerre : L’Opposition ethno prépare son Djihad!
Les propos de Claude Guéant ou le bas degré de civilisation
Honorable Cheick Tidiane TRAORE: Ce que je crois
Se fondre dans le RPG Arc-en-ciel : Une idée que je réfute dixit Sékou Chérif Fadiga,Secrétaire à la communication de l'UPR
La réforme législative en Guinée, un impératif de l'Etat de droit


Administration /Mouvance
Qui est qui ?
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Administration /Mouvance   ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients