Tiken déconseille và Alpha Condé
Un 3ieme mandat : «  Ne tentez pas « 

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

33 visiteurs connectés

14 Décembre 2017 - 13h24

J'ai définitivement tourné la page guinéenne [2013/10/29]

Aujourd'hui en Guinée Bruxelles -Président de la transition guinéenne de 2009 à 2010, le général Sékouba Konaté, 49 ans, a forcé le respect des africains en organisant le retour pacifique à l'ordre constitutionnel dans son pays avec l'élection, en décembre 2010 d'alpha Condé à la magistrature suprême. De à Bruxelles pour ses consultations de haut niveau à l'union européenne et avec le ministre belge des affaires étrangères pour discuter de la force africaine en attente, il nous a fait l'honneur d'une visite au siège de Notre Afrik le 16octobre dernier. Personnage discret, voire secret, ce parachutiste formé à l'académie royale militaire de Meknès au Maroc et à Pau en France, répond avec mesure à nos questions

Notre Afrik : où en est le projet de la force africaine en attente?

Sékouba Konaté : J'ai reçu un mandat politique et diplomatique pour renforcer le plaidoyer visant la mobilisation des moyens matériels, logistiques et financiers. Je voudrais cependant vous rassurer, tous les chefs d'états du continent sont prêts à mettre la main à la pâte. Tous ont conscience que cette force doit se mettre en place dans les meilleurs délais.

À quelle échéance ?

Notre souhait est que la force soit opérationnelle d'ici 2015. J'en ai bon espoir, au regard des efforts inlassables déployés par la présidente de l'union africaine, Nkosazana Dlamini Zuma

Comment sera -t-elle financée ?

Par les contributions des états africains et le soutien des partenaires occidentaux, notamment sur le plan de la formation et de la logistique. Cependant, il importe que l'Afrique fasse elle-même d'abord un gros effort pour que nous ne soyons pas obligés de pleurnicher en permanence devant nos partenaires extérieurs. Nous devons commencer par trouver des solutions sur le continent.

Qui va diriger cette force ?

C'est une question stratégique que vous me permettez de ne pas dévoiler pour l'instant

Combien d'hommes vont la composer ?

J'entends des chiffres lancés à la cantonade. Cinq mille hommes par ci, 20 000 hommes par là. .. Tout cela relève encore une fois de la stratégie. Ce qui est important dans un premier temps, c'est de travailler à l'organisation de la force.

Si cette forcé existait déjà, elle aurait par exemple pu intervenir au Mali ?

Je vous fait remarquer que le Tchad qui est un pays membre de l'union africaine a valablement représenté le continent pour défendre l'intégrité territoriale du Mali. Bien que n'étant pas membre de la cedeao, le président Tchadien Idriss Deby a déployé plus de deux mille soldats sur le front pour venir en aide au peuple malien. Cette démarche panafricaniste du numéro un Tchadien devrait être saluée à sa juste mesure et imitée par d'autres. C'est un acte de solidarité

Voilà bientôt trois ans que vous avez quitté le pouvoir en guinée au terme de la transition. A quoi ressemble votre nouvelle vie d'ancien chef d'état ?

Une mission m'avait été confiée et j'ai dirigé la transition dans mon pays avec un grand esprit de patriotisme et de loyauté. J'ai contribué à créer un climat d'apaisement pour la tenue d'élections voulues par les guinéens. J'estime avoir réussi ma mission et suis passé à autre chose/ Le pouvoir n'a rien changé à ma vie car j'ai toujours été un homme simple et peu attiré par le bling-bling.

Le tapis rouge et les lambris dorés doivent quand même manquer...

Détrompez-vous, le tapis rouge ne m'a jamais impressionné. Je suis issu d'une famille qui était à l'abri du besoin. Je sais ce que valent les honneurs liés à une telle charge : ils sont si éphémères. J'ai passé beaucoup de temps au front avec mes hommes et je suis toujours resté proche d'eux, même quand je dirigeais la transition. .. Aujourd'hui, je suis heureux de mener cette vie normale. Ceux qui me côtoient depuis des années vous diront que je suis resté égal à moi-même, c'est-à -dire simple.

Etes-vous toujours reçu aujourd'hui avec le même respect et les mêmes égards par vos anciens pairs ?

Je dois avouer que partout où je passe, je suis bien reçu par les chefs d'état du continent, qui ont fortement salué la manière dont j'ai organisé la transition et laissé le pouvoir aux civils. Le Président congolais Denis Sassou Nguesso, pour lequel j'ai la plus grande admiration, m'a fait l'honneur de me décorer devant les membres de son gouvernement. Le chef de l'état camerounais, Paul Biya, que je considère comme un sage du continent et qui est sélectif dans ses amitiés, m'a fait le privilège de me recevoir pendant plus d'une heure. Et quand je lui ai exposé le projet de la force en attente de l'union africaine, il a aussitôt offert que la capitale économique de son pays, Douala, puisse servir de base logistique. Je ne le remercierai jamais assez pour cette marque de panafricanisme.

De quoi vivez-vous aujourd'hui ?

De mes moyens personnels.

A combien s'élève votre pension d'ancien chef d'état ?

Je ne saurai vous répondre car je ne dispose d'aucune pension depuis que j'ai quitté le pouvoir.

Vous arrive-t- il de regretter d'avoir quitté le pouvoir ?

Je ne regrette rien. Si je voulais resté au pouvoir, je l'aurais conservé, mais je suis un homme de parole. Et d'ailleurs, sachez-le, si c'était à refaire, je ne le referais pas.

Malgré le sentiment de gâchis que dénoncent de nombreux guinéens ?

Les guinéens ont voulu la démocratie, il leur appartient d'en faire l'apprentissage.

Et que répondez -vous à ceux qui vous accusent d'avoir favorisé l'arrivée du président Alpha Condé au pouvoir ?


Je ne comprends pas ceux qui lancent de telles accusations. Ce sont les guinéens eux -mêmes qui ont décidés qu'il fallait mettre fin à la transition militaire et organiser des élections avec une commission électorale indépendante. Je n'ai favorisé personne.

Quel bilan faites -vous des trois ans de votre successeur, Alpha Condé ?

J'estime avoir dirigé la transition avec le plus grand amour pour la Guinée. J'ai décidé de partir en toute élégance. Permettez que je ne juge pas le bilan de mon successeur.

Alpha Condé sollicite -t -il souvent vos conseils ?

Sans doute sommes -nous très occupés par nos charges. .. Je suis en tout cas très occupé par les responsabilités que m'ont confiées les chefs d'état de l'union africaine.

Quels sont vos rapports avec le capitaine Moussa Dadis Camara l'ancien chef de la junte ?

Je préfère ne pas répondre à cette question

Pourquoi ?

Dadis comprendra pourquoi

Que vous inspire le différend qui oppose le pouvoir et l'opposition au sujet des élections législatives ?

Je ne serai pas dans mon rôle en m'immisçant dans les questions politiques de la Guinée. J'estime que les acteurs politiques de ce pays doivent trouver une solution pour sortir de l'impasse.

Certains voient en vous un éventuel arbitre, voir un recours. ..

Ce rôle ne m'intéresse pas. J'ai définitivement tourné la page guinéenne. Je ne suis pas un homme politique .Je suis un général en charge de l'opérationnalisation de la force en attente de l'union africaine.

Source : Notre Afrik
Mensuel Panafricain numéro 38 du mois de novembre 2013

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



Qui est qui ?
Guinée : Un accord avec le FMI en attendant les fonds
Le Prési en exercice de l'UA sur les lieux de l'attaque
Pourquoi vouloir à tout prix, abattre le baobab ?
Pourquoi les ennemis de KPC vont-ils lamentablement échouer
Les raisons du différend entre l’Ambassadeur et ses collaborateurs
Message à la Nation du Pr Alpha CONDE
Mamadi Youla doit partir du gouvernement
Mad SAKHO a un an de plus : Joyeux anniversaire
“Antonio est une valeur à protéger “
Aux cadres ressortissants de la Haute Guinée
Déplorent la nomination de Mathurin Bangoura,
L ‘après Ebola au cœur des discussions
KPC entend aller décrocher le titre
Les félicitations et encouragement de KPC
Antonio Souaré désigné Président
Guinée : Qui veut la peau d’Alpha Condé ?
Dr Mohamed Diané, véritable garde rapproché d’Alpha Condé
Repose en paix symbole de la Vérité et du courage
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
La vérité des chiffres
Ebola s’invite naturellement aux débats
Fossoyeur du patrimoine culturel guinéen
Le groupe Guicopres et Micomar signent
Discours integral d'OBAMA
Mamadou Saliou Diallo guineaforum.org: « Konaté sera-t-il pire que Dadis ? » (14-07-2010)
L'inconstance et les hyperboles de Sidya Touré
Kader Sangaré, nouveau Président Délégué
Mohamed Said FOFANA : Le désarroi d'un PM au rabais !!!
La sanction infligée à Horoya inspire méditation
Le Patrimoine Public en péril !
Tibou KAMARA
Le data center sous Naité a fait l’objet d’une surfacturation
L'Avion d'Ellen J. Sirleaf. cloué sur la piste
A la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale
Détribaliser et éviter les opportunistes
Expulsion de sans-papiers guinéens de Belgique: Les raisons d’une annulation
Claude Kory Kondiano chez Blaise
Le général Konaté en quête de fonds
Alpha Condé et les quadras
Le cabinet de la Première Dame sonne l'alerte
Dans l'ombre de son père
Zalikatou DIALLO ne représente nullement le PE.D.N
Portrait d'une famille indigne
Peur et inquiétude au niveau de la population
Le probable Président : Mr Kory KOUNDIANO
Le SOS pathétique de Mandian SIDIBE
Mme Olga Syradin chez Guillaume Sorro
Évènements du 28 septembre2009 en Guinée : Les victimes réclament justice
Le Général Sékouba sur le départ à l’U.A
Oui au sport non à la politique
Ce qu'en pensait l'opposant Alpha CONDE
Qui est réellement Aboubacar sylla ?
« La LONAGUI a été créée et abandonnée pendant dix ans.»
Konaté et le Sous-secrétaire Gl de l'ONU
Les secrets de l'accord obtenu
Sékouba KONATE chez Zuma : Discours
Quelques images pour immortaliser l'évènement
Je ne suis pas d’accord avec l’orientation politique de Cellou Dalein
Porte-parole du groupe qui porte plainte contre Alpha CONDE
Lansana Kouyaté mobilise le PE.D.N
Je t’aime moi non plus
D'Abidjan Kouyaté appelle ses militants à la retenue et au calme
Coincidences numérologiques, historiques et théologiques
Les griefs de Bah Oury contre Dalein
La fille de Sékouba baptisée Jeannette
Les mensonges de Diallo Sadakaadji
Je veillera à la mise en œuvre d’un statut de l’opposition
Leaders séquestrés à Guéckédou
Kouyaté invité par l'UDI de Jean-Louis Borloo
Participation réussie pour Lansana Kouyaté
Chantale Colle porte plainte contre Aboubacar Diallo de la Radio Espace FM
Kouyaté face ses compatriotes à Paris
Le courant passe maintenant entre le Pr Alpha Condé et moi !
Les points forts et les points faibles d’un acte
Sanoussy Sow prend en main la préparation
Alpha Condé,le piège du compromis
Et après ?
La gaffe morale et politique de Dalein
L’irréparable crime
Zenab Barry-Sapin
Rachid N’Diaye, la puante gueule
«Je ne suis pas un homme politique ...»
Les fonds secrets de Saïd Fofana ?
Dondo dénonce Ousmane Doumbouya
« On ne répond pas à un malade mental en perdition au Burkina »
La diplomatie Guinéenne : Les chargés d'affaires où la vache laitière du cabinet


Administration /Mouvance
Qui est qui ?
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Administration /Mouvance   ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients