Tiken déconseille và Alpha Condé
Un 3ieme mandat : «  Ne tentez pas « 

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

32 visiteurs connectés

17 Décembre 2017 - 12h01

Après l’aveu, la sanction est-elle proportionnelle ? [2013/12/2]

Aujourd'hui en Guinée Dans une lettre censée être de protestation, le vice-président suspendu de la fédération guinéenne de football, rate malheureusement la cible et aggrave sa situation. En termes footballistiques, la réaction de Djibril Diarra ( Voir à gauche de la photo ) ressemble à l’intervention en retard d’un défenseur, débordé et malmené par un percutant ailier droit, et qui prolonge le ballon dans ses propres filets.

Au lieu de le blanchir de ‘’la faute lourde’’ jusque-là imprécise, la lettre de Djibril Diarra, au contraire, clarifie les griefs ayant conduit le comité exécutif de la feguioot, lors de sa réunion ordinaire du 13 novembre 2013, à la mesure conservatoire de suspension. Pour ceux qui s’en doutaient, l’explication du vice-président, mieux que le laconique communiqué du comité exécutif, l’enfonce dans les ténèbres de la malversation et par conséquent de la sanction.

Désormais, avec sa propre explication, la question n’est plus de savoir si Djibril Diarra est coupable ou non, mais de s’interroger sur la proportionnalité de la mesure prononcée par la feguifoot. Avec un si grave aveu, fallait-il, comme l’a décidé le comité exécutif, simplement suspendre Djibril Diarra ?

Ou, comme le préconisent les règlements régissant les instances du football, exclure et radier Djibril Diarra ? En attendant que Salifou Camara Super V et les autres responsables de la feguifoot ne résolvent cette lancinante et persistante équation, quelques faits et même récents devraient inspirer les dirigeants du sport guinéen à plus de rigueur et de sérieux dans la prise des décisions. Au Nigeria pas plus tard que lundi 25 novembre, la fédération a suspendu un haut dirigeant pour corruption. Dix (10) ans, loin de toutes activités sportives, c’est la sentence infligée à Leye Adepoju, exclu de toute activité en lien avec le football.

Il est accusé d’avoir reçu en espèces la somme de 1,5 million de naira (6.950 euros) avant une réunion d’une commission de discipline au sujet de l’équipe des Shooting Stars de la capitale de l’Etat d’Oyo, Ibadan, qui avait refusé d’affronter les Sunshine Stars cette année.

Adepoju aurait reçu cet argent pour intervenir en faveur des Shooting Stars après que leurs joueurs eurent refusé de rentrer sur le terrain en seconde période alors que le score était de 0-0, arguant que l’un de leurs dirigeants avait été agressé.

A partir de là, il est blessant de constater que Djibril Diarra ne mesure pas la portée encore moins la gravité de la faute du vice-président qui, piétinant l’éthique de l’exemplarité devant être la sienne et les textes règlementant le fonctionnement de l’institution dont il est l’une des figures, a osé se rendre chez un sponsor officiel de la feguifoot et encaissé personnellement l’argent destiné à celle-ci. La feguifoot n’est-elle pas dotée de services administratifs compétents en la matière ? N’a-t-elle pas de comptes bancaires ? Est-ce le rôle d’un membre du comité exécutif de procéder au recouvrement des fonds de sponsoring ?

S’il vrai que l’ancien défenseur du glorieux Hafia club est un financier promu à une haute fonction administrative à la primature, c’est regrettable qu’il humilie à ce point l’école guinéenne. Ne savait-il pas que nul encore moins le financier de profession qu’il est n’a droit de toucher l’argent espèce appartenant à une personnalité morale ? A moins que ce soit la règle établie chez le Premier ministre. En tout état de cause, la CAF, la FIFA qui instruisent la fédération guinéenne de football, ne cautionnent jamais une telle forme de gestion hasardeuse source de détournements et malversations.

Djibril Diarra, président de la commission des finances, à partir du moment qu’il reconnait avoir touché 15.000 euros et gardé le dit montant du mois de décembre 2011 à ce mois de novembre 2013, soit 2 ans durant, se compromet totalement. Le reste n’est que diversion et spéculation pathétiques. Le fait de verser une partie du montant dans le compte de la feguifoot (ce qui n’est pas son travail et qui l’incrimine alors) 2 ans après l’avoir encaissé chez le sponsor est la preuve matérielle du détournement.

Je suis particulièrement révolté qu’un haut cadre de l’administration guinéenne se comporte si honteusement et déçu que la fédération guinéenne de football, par rapport à un acte si répréhensible, se complaise dans une mesure de simple suspension. Au Nigeria pour un simple soupçon autour de 6950 euros, un responsable de la fédération de football, a été radié. Il est injuste, qu’en Guinée, avec un détournement du double du montant reproché à Leye Adepoju, c’est à dire 15.000 euros, la sanction soit infiniment moindre pour Djibril Diarra. La CAF et la FIFA devraient sévir et obliger la feguifoot à l’application se conformer. Il est temps de mettre un terme à la nauséabonde ‘’exception guinéenne’’.

Nous vivons dans un monde, il faut épouser ses principes et règles sinon ce sont eux qui nous vassaliserons.

Alfred Konaté
Université Paris-Est
Marne la Vallée

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Ou en sommes-nous ?
Alsény SOUMAH: L’Ambassadeur de l’art culinaire guinéen aux USA
Vieille de 23 ans
Médias Privé
A la lettre ouverte de M. Amadou Kaba
Après Dakar
‘’Diallo Sadakadji’’ leader du MSD
C'est Kouyaté qui m’a convaincu d'accepter
Au lieu que « le Titanic Alpha ne coule... »
Les avantages et les dessous
Les remerciements de Dr Ousmane DORE
Ce repris de justice qui s'érige en donneur de leçons
Un menteur nommé M'bany SANGARE
Les condoléances du PEDN
Kouyaté et Bah Oury : Les adversaire du Président
SEM Fall à l'OCI et à la BID
Selon le département d'Etat US
Les premiers mots de Mandian Sidibé
Mamadou Sylla répond à Soriba Sorel
Minkael Barry
« Je ne suis pas opposé aux soussou, aux malinké, aux peulhs ou à la forêt ».
L'opposition écrit au Premier Ministre
Les dérapages de Bantama
Sékouba Konaté attendu à Bruxelles
Général Sékouba Konaté ?
Dix huit condamnés, dix sept acquittés
Réussit son premier test au certificat d’aptitude .
Antonio Souaré sur le front international
Antonio Souaré réagit
A quoi joue Adjijatou Barry Baud ?
Pathé DIALLO décédé il ya de cela cinq ans
‘’Meilleure plume de la presse écrite’’
L’inacceptable immixtion du Burkinabè Alpha Barry
Le sulfureux Bictogo dans le passeport guinéen
Qu'est devenu le Général Mathurin ?
Dicours de Laurent Gbagbo
Samuel Eto'o accueilli en héros en Guinée
Vers le grand partenariat
La République de Guinée candidate
La nouvelle vie de Madame Henriette Conté
Pourquoi faut-il poursuivre les sieurs Sadio et Monenembo ?
Quand un calomniateur public s’érige en avocat du diable !
Convergence générationnelle pour une bonne relève politique
Hadja Fatou Bangoura en visite privée en Europe
Les raisons de la rage de Sidya contre Alpha
« Le contrat de l’opérateur Waymark a été signé avant l’entrée en fonction du Président Alpha Condé … »
Ce que souhaite le Pr. Alpha Condé
Le Général Sékouba nommé pour conduire les opérations militaires de reconquête du Nord- Mali
La face cachée de l'ancien Ministre du Contrôle Economique et des Audits
Alpha Condé face à l’histoire
Est la fumée avant le feu ?
Baidy sort de sa réserve et accuse…
Baïdy Aribot, ancien ministre de la Jeunesse et président de l’AFAG
Revirement spectaculaire de l’opposition ?
Echec planifié de la Diplomatie :Le Secrétaire Général au cœur du scandale
Alpha Condé nomme son fils : Les risques d’un acte


Administration /Mouvance
Qui est qui ?
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Administration /Mouvance   ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients