DIRCAB Présidence de la République
Une compétence appréciée et félicitée par le Washington post

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

36 visiteurs connectés

23 Juillet 2017 - 1h46

Après Dakar [2014/6/21]

Aujourd'hui en Guinée CONAKRY-Alors que l’opinion nationale s’attendait à la fin du séisme politique à l’UFDG après la rencontre de Dakar, où les sages des Haali Puular, une coordination des peuls du Monde, ont usé de tout leur poids pour amener Cellou Dalein Diallo président de l’UFDG et Bah Oury, vice-président et fondateur du parti, à enterrer la hache de guerre, un autre front politique, et non des moindres, vient de s’ouvrir au sein l’électorat de Fouta avec la descente dans l’arène politique de Diallo Sadakaadji, homme d’affaires.

Trois jours seulement après la rencontre de Dakar, Diallo Sadakaadji, qui suivait de près cette réunion n’a pas voulu trop attendre. En effet, mercredi 18 juin 2014, Sadakaadji Diallo, un des supposés bailleurs de fonds de l’UFDG, après avoir déjà exprimé son ambition de créer un parti politique, dans une sorte de déclaration de politique générale, a annoncé sa venue dans l’arène politique en acceptant de présider un parti politique jusqu’ici méconnu du grand public : le Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD). Un parti appartenant à un certain Diallo Abdoulaye dit Balal Koing, ressortissant de Tougué, médecin de son état.

En prenant la direction du MSD, Diallo Sadakaadji ne peut faire que des heureux dans l’électorat peul voire de Fouta. Et déjà l’homme d’affaires, en se lançant un défi, au lendemain de la médiation de Dakar, fait une entrée fracassante en politique : « Un vrai combat vient de commencer et je suis fermement déterminé à le mener jusqu’au bout avec vous et pour nous. »

Ce combat, selon toute vraisemblance, commence d’abord dans le réservoir politique de l’UFDG, la Moyenne Guinée, où cette nouvelle a été favorablement accueillie au sein des populations. A l’inverse, au niveau de l’état major de l’UFDG, l’annonce semble avoir provoqué une certaine inquiétude, quand on sait le différend politique entre Cellou Dalein et Sadakaadji. Ainsi suite à la déclaration de Sadakaadji Diallo, le 6 Novembre 2013, de « vouloir susciter un grand mouvement politique transversal en Guinée », Cellou Dalein Diallo, lors de l’assemblée générale hebdomadaire du samedi 30 novembre 2013, à la Minière, avait répliqué en mettant en garde ceux qui distribuent de l’argent « pour corrompre les militants de l’UFDG et diviser la communauté peule ». Les partisans du tandem Bah Oury-Diallo Sadakaadji, qui avait brandi des banderoles, lors d’une rencontre hebdomadaire de l’UFDG, pour exiger un soutien politique à Bah Oury et qui auraient reçu de l’argent de Diallo Sadakkadji, histoire de déstabiliser l’UFDG en faveur du tandem, avaient payé un lourd tribut quand ils ont été interpellés puis malmenés par le clan Cellou.

Il faut rappeler aussi que la crise poste électorale de 2010 au sein de l’UFDG entre clan Cellou et clan Oury, c’est-à-dire entre les partisans de méthode douce et ceux de méthodes fortes, avait fini par renforcer davantage les liens entre Sadakaadji Diallo et Bah Oury. Les deux personnalités sont si proches, tant en idiologie qu’en radicalisme politique, qu’ils ont été cités comme acteurs principaux dans l’attentat manqué contre le Président guinéen.

Pour les observateurs de la vie politique guinéenne, l’officialisation, le 18 juin 2014, de la venue de Sadakaadji Diallo en politique, à travers le mouvement pour la solidarité et le développement (MSD) pourrait être une réponse à la rencontre de Dakar. Où, la médiation de Haali Puular, s’est contentée de ‘’résoudre’’ le différend politique entre Cellou Dalein Diallo à Bah Oury, en dehors de tous les mécanismes démocratiques : « Deux de nos enfants se sont fâchés. On ne pouvait pas ne pas s'impliquer pour trouver les voies et moyens de les réconcilier. Nous avons échangé avec chacun pour entendre ses griefs. Ils se sont parlés, honnêtement et sincèrement. Enfin, ils ont décidé de se présenter mutuellement des excuses et se sont pardonnés...»

Cependant, cette résolution est politiquement un pied de nez fait à Bah Oury, qui sort perdant de la rencontre de Dakar. Lui qui réclamait le congrès sans l’obtenir, tout comme le changement de ‘’chef d’entreprise’’ à l’UFDG. Mais en vain. Pour beaucoup d’observateurs Bah Oury a encore lâché du lest en se pliant sous la pression des sages du Fouta, comme par le passé. Mais, pour d’autres, le radical qui a tout perdu à l’UFDG - au point de ne même pas bénéficier de la levée de sa suspension des instances du parti- ne semble pas être prêt à se faire oublier politiquement avec l’entrée en politique de son ami de tous les jours.

Dans son discours officiel d’entrée en politique, Sadakaadji Diallo, qui a toujours voulu un parti transversal comme Bah Oury, contrairement à un parti essentiellement communautaire, a d’abord rappelé que sa formation politique, le MSD, a pour mission entre autres de donner de l’espoir aux Guinéens ; assurer la prospérité des Guinéens ; instaurer la confiance entre les Guinéens, avant de dire sa détermination d’aller jusqu’au bout dans un combat qui ne fait que commencer.

A quelques mois de l’élection présidentielle de 2015, à n’en pas douter, la venue en politique de Sadakaadji Diallo risque de donner du fil à retordre à l’UFDG, jusqu’ici principal parti politique au Fouta Djallon. Où, justement, le MSD compte s’y implanter comme formation politique d’alternative. Et son leader, Sadakaadji Diallo, en affirmant d’ores et déjà, « je suis fermement déterminé à le mener jusqu’au bout avec vous et pour nous. », semble être prêt à toute éventualité. A moins que ce ne soit encore un autre dupe politique à la foutannienne.




SACKO Mamadou & Kalé



 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Ou en sommes-nous ?
Alsény SOUMAH: L’Ambassadeur de l’art culinaire guinéen aux USA
Vieille de 23 ans
Médias Privé
A la lettre ouverte de M. Amadou Kaba
‘’Diallo Sadakadji’’ leader du MSD
C'est Kouyaté qui m’a convaincu d'accepter
Au lieu que « le Titanic Alpha ne coule... »
Les avantages et les dessous
Les remerciements de Dr Ousmane DORE
Ce repris de justice qui s'érige en donneur de leçons
Un menteur nommé M'bany SANGARE
Les condoléances du PEDN
Kouyaté et Bah Oury : Les adversaire du Président
SEM Fall à l'OCI et à la BID
Selon le département d'Etat US
Les premiers mots de Mandian Sidibé
Mamadou Sylla répond à Soriba Sorel
Minkael Barry
Après l’aveu, la sanction est-elle proportionnelle ?
« Je ne suis pas opposé aux soussou, aux malinké, aux peulhs ou à la forêt ».
L'opposition écrit au Premier Ministre
Les dérapages de Bantama
Sékouba Konaté attendu à Bruxelles
Général Sékouba Konaté ?
Dix huit condamnés, dix sept acquittés
Réussit son premier test au certificat d’aptitude .
Antonio Souaré sur le front international
Antonio Souaré réagit
A quoi joue Adjijatou Barry Baud ?
Pathé DIALLO décédé il ya de cela cinq ans
‘’Meilleure plume de la presse écrite’’
L’inacceptable immixtion du Burkinabè Alpha Barry
Le sulfureux Bictogo dans le passeport guinéen
Qu'est devenu le Général Mathurin ?
Dicours de Laurent Gbagbo
Samuel Eto'o accueilli en héros en Guinée
Vers le grand partenariat
La République de Guinée candidate
La nouvelle vie de Madame Henriette Conté
Pourquoi faut-il poursuivre les sieurs Sadio et Monenembo ?
Quand un calomniateur public s’érige en avocat du diable !
Convergence générationnelle pour une bonne relève politique
Hadja Fatou Bangoura en visite privée en Europe
Les raisons de la rage de Sidya contre Alpha
« Le contrat de l’opérateur Waymark a été signé avant l’entrée en fonction du Président Alpha Condé … »
Ce que souhaite le Pr. Alpha Condé
Le Général Sékouba nommé pour conduire les opérations militaires de reconquête du Nord- Mali
La face cachée de l'ancien Ministre du Contrôle Economique et des Audits
Alpha Condé face à l’histoire
Est la fumée avant le feu ?
Baidy sort de sa réserve et accuse…
Baïdy Aribot, ancien ministre de la Jeunesse et président de l’AFAG
Revirement spectaculaire de l’opposition ?
Echec planifié de la Diplomatie :Le Secrétaire Général au cœur du scandale
Alpha Condé nomme son fils : Les risques d’un acte


Kerfalla CAMARA Kpc
Pourquoi les ennemis de KPC vont-ils lamentablement échouer
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Kerfalla CAMARA Kpc  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients