Préfecture de Kissidougou
Paul Moussa Diawara inaugure le stade

Partenaires

Africatime

Africvisionguinée

Akhadan

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Les amazones

Mediaguinee

www.Guineematin.com

33 visiteurs connectés

23 2017 - 16h12

Congrès Feguifoot: Antonio Souaré pour un new deal du football guinéen

2017/2/21

Aujourd'hui en Guinée Dans moins d’une semaine, imparablement, dans une allure altière, la tête haute dans les étoiles, celui qui est considéré en son pays comme le Messie et dont la venue au plus haut poste de décision dans la gestion du football, était attendue comme marée en carême, sera porté au pinacle. Sans coup férir !

Oui, parce qu’en réalité, il n’y a rien en face, aucun suspense en vue, l’affaire pliée, l’affaire dans le sac !

L’adversaire, congédié il y a peu par la même famille d’acteurs, qui n’ont pas la mémoire courte pour oublier aussi vite les déboires que sa gouvernance a fait subir au football guinéen qui avait atteint le sixième dessous en son temps, étant condamné à être réduit à quia, à être battu à plate-couture lors d’un congrès qui s’annonce comme un grand plébiscite pour l’enfant de Wondima.

Autant dire qu’au soir du lundi prochain, 28 Février, une nouvelle page du football guinéen, s’ouvrira. Elle s’écrira en Gras sous son leadership éclairé, dynamique et vainqueur.

Mamadou Antonio Souaré, qui n’a plus rien à démontrer, qui avant de venir à la tête de l’instance supérieure de gestion du football en Guinée, la FEGUIFOOT, a déjà tout donné à ce football, en faisant don de soi, de son énergie et de sa fortune, arrive comme une chance inouïe pour le renouveau tant attendu de ce football qui a touché le fond depuis, après avoir acquis ses lettres de noblesse au temps du célèbre Hafia 77.

Antonio Souaré : Candidat de la rupture

Son premier vrai atout, c’est sa soif d’écoute, doublée d’un sens d’ouverture assez prononcé chez l’homme.

La preuve, il est presqu’inimaginable de voir Antonio seul ; en tout lieu et en toute circonstance, l’homme est toujours bien entouré.

Lui, président de la Fédé, c’est la rupture d’avec une gestion solitaire, un règne sans partage, sans concession. Ce serait une gouvernance du partage, basée sur des décisions prises en toute collégialité.

Antonio Souaré : La carte de la transparence

L’autre grand atout de l’homme, c’est son sens élevé d’intégrité. Jamais mêlé à une quelconque gestion de la chose publique, déjà bien fortuné pour être à l’abri de toute tentation à faire mains basses sur les ressources d’une structure, il est bien immunisé contre toute prévarication.

Contrairement à ce qui a été la marque de fabrique de la gouvernance brinquebalante de son adversaire, c’est-à-dire une gestion dans l’opacité la plus absolue, avec Antonio, c’est des règles de gestion axée sur le tout transparence.

Et subséquemment, des ressources qu’il saura trouvées, bien administrées, bien orientées, utilisées à bon escient, au bénéfice exclusif du développement du football guinéen.

Antonio Souaré : Le retour au-devant de la scène continentale des équipes nationales

Aussitôt installé aux commandes de la FEGUIFOOT le lundi prochain, jour de grand sacre pour lui, Antonio ne perdra pas de temps pour aller soutenir notre équipe nationale junior, pleine de talent et d’ambitions, engagée dans la CAN de sa catégorie en Zambie.

C’est là que le travail de refondation des équipes, porte-drapeaux de notre pays sur la scène continentale, commencera pour lui et son staff.

Sans complaisance, ils trouveront des remèdes qui s’imposent à tous les maux qui ont longtemps plombé le fonctionnement de ces équipes nationales, le Syli sénior particulièrement, non seulement absent de la dernière CAN, pis, qui connait une descente aux enfers depuis quelques années.

Par un travail assidu de relèvement, au moyen de solutions qui apporteront un état d’esprit nouveau, des approches stratégiques nouvelles et un management différent, basé sur l’efficacité, il n’y a aucun doute que les Sylis, se porteront mieux et se repositionneront très vite sur la scène continentale.

Antonio Souaré : La relance du football par la base

L’une des priorités dans le programme de refondation du football guinéen, porté par le Messie Antonio Souaré, c’est bien la relance des compétions scolaires, universitaires et corporatistes, convaincu que c’est delà que tout se construit.

Depuis très longtemps, la pratique du football à partir de la base, a été dédaigneusement jetée aux orties par les anciens dirigeants dont il faut dire que c’était le cadet des soucis.

Avec Antonio, ce serait différent. L’accent sera mis non seulement sur les jeux scolaires et universitaires, mais aussi sur le football amateur de façon générale.

Le ton sera donné dans quelques jours avec l’élection d’une ligue du football amateur, qui aura en charge l’organisation d’un championnat amateur complet.

Le succès attendu de toutes ces politiques, c’est de faire en sorte que ces compétitions à la base, constituent des viviers où des talents précoces sont dénichés pour être bien encadrés, au bénéfice des équipes nationales guinéennes.

Tout un challenge, porté par une grande ambition découlant d’une passion de la tendre enfance, soutenue par des moyens de mise en œuvre, requis, disponibles certes, mais à renforcer.

Cellule de Com campagne d’Antonio Souaré

 
 Ajouter un commentaire
Fédération guinéenne de football: Mon programme en trois points

2017/2/20

Aujourd'hui en Guinée Mon programme est pour tous ceux qui souhaitent que le football soit régi par des gens qui prennent des décisions et agissent d'une manière transparente mais aussi qui rendent des comptes pour les meilleurs intérêts du sport et de la société civile.

Le football a un rôle important. Il a le pouvoir et la capacité d'unir les individus d’une manière à nulle autre pareille.

A. Election d’un président charismatique et fédérateur

Nous ne pouvons continuer avec cette crise. La Fédération Guinéenne de Football a besoin d'un leader qui gouverne, guide, protège, assume les responsabilités, ne rejette pas le blâme sur d'autres et restaure la confiance. Je porte tout mon soutien à la candidature de Monsieur Antonio Souaré. De nature travailleur et humble, je suis certain que Monsieur Antonio Souaré va redorer le blason de la FGF, éclaboussée par les polémiques et les affaires en tout genre.

B. Mise en place d’un nouveau système de gouvernance

Le football Guinéenmérite une gouvernance de classe mondiale et la Fédération Guinéenne de Football doit être une organisation de service et un modèle d'éthique. La Fédération devra être plus ouverte et plus transparente dans son fonctionnement. Il n'y aura rien à cacher. Le développement des projets ainsi que les décisions seront tenus avec transparence, rigueur et fairplay.

C. Soutenir les acteurs et structures du jeu
Les acteurs du jeu sont les athlètes, hommes et femmes sans distinction, les arbitres et les entraineurs. Les structures du jeu sont les clubs et les centres de formation. Nous devrons soutenir ces derniers dans l’objectif de les accompagner vers les sommets. En effet, la réussite au plan national et continental de nos clubs guinéens sera déterminante des succès futurs de notre sélection nationale.

Amadou Diaby

 
 Ajouter un commentaire
Ligue Africaine des Champions : Horoya AC 2 - 1 US Gore

2017/2/19

Aujourd'hui en Guinée Le Président du Horoya AC et son staff déjà au Stade du 28 Septembre.C'est ce dimanche 19 février 2017 que les rouges et blancs du Horoya AC vont tenter de négocier leur qualification pour le tour suivant de la Ligue Africaine des Champions contre le club Sénégalais de L'US Gore au Stade du 28 Septembre. Au match aller au Stade Demba Diop de Dakar, les deux équipes ont fait jeu égal 0 but partout.

Pour ce match retour, le Président du Horoya AC, Antonio Souare est déjà au Stade du 28 Septembre entouré de ses principaux collaborateurs et amis ( Cheick Abdel Kader Sangare, Président délégué, SoufianeSouare, vice-président, Fodeba Keira Isto, Secrétaire Général du ministère des Sports, Dominique Traore, deuxième Président délégué, Alhassane Sylla, directeur général Horoya AC, Ibrahima Diallo, directeur général FM Liberté, Mamadou Tahirou Barry, importateur.

Coup d'envoi 17 heures TU
Bonne chance au Horoya AC

Fin du match avec la qualification du Horoya AC sur le score de 2 buts à 1.

Prochain match, le 12 mars 2017 face à L'Esperance de Tunis dans la capitale Tunisienne


A.C

 
 Ajouter un commentaire
Développement du Football : N'Zérékoré décerne un Diplôme de Satisfecit au Président Antonio Souaré

2017/2/18

Aujourd'hui en Guinée Au nom de l'ensemble des Préfectures, Communes, sous préfectures et quartiers et districts de la Région de N'Zerekore, Sekouba Loua, membre de la Ligue Régionale a procédé, ce samedi 18 février 2017, à la remise officielle et solennelle de ce Diplôme de Satisfecit accompagné d'un boubou traditionne au Président Antonio Souare pour avoir permis de renouer, depuis des lustres, la tenue des compétitions sportives avec la participation de plus de 20 équipes de Football.

La Région de N'Zerekore a tenu à exprimer sa reconnaissance et ses remerciements à ce bienfaiteur dont elle soutient la candidature à la Présidence de la FédérationGuinéenne de Football.


A.C

 
 Ajouter un commentaire
KPC rachète et offre tous les billets au public pour soutenir le Horoya AC contre l’US Gorée u Sénégal.

2017/2/18

Aujourd'hui en Guinée Conakry 17 février 2017 : Le nouveau Président de la Ligue Guinéenne de Football professionnel, Kerfalla Camara KPC a racheté tous les billets du match retour du Horoya AC contre l’US Gorée du Sénégal le dimanche 19 février 2017 au stade du 28 septembre.

Une mesure qui permettra au public de soutenir notre représentant en ligue de champion Africaine. Il vous souviendra au match aller que les deux clubs se sont séparés sur le score nul et fermé de 0-0 au Sénégal.

Une mobilisation générale au nombre des billets est attendue. Cet acte a, aussi, le mérite de montrer que devant les autres les Guinéens doivent resserrer les rangs afin d’être plus représentés sur le continent.

En tous les cas, le ton est donné par le président KPC qui sait que l’énorme chantier de la ligue pro de football commence par le rapprochement de tous les acteurs et gestionnaires de notre football.

Aymar Bah

 
 Ajouter un commentaire

L’élection de Miss Guinée 2017 fait polémique

2017/2/16

Aujourd'hui en Guinée L'élection de miss Guinée 2017, qui s'est déroulée ce samedi à Conakry, n'en finit pas de faire parler d'elle. En cause : les tenues jugées trop légères avec lesquelles les candidates ont défilé. Ce lundi, le ministre de la Culture a rompu sa convention de partenariat avec l'organisateur de l'élection.

« Jusqu’à l’élaboration d’un nouveau cahier des charges et d’un code d’éthique et de déontologie par une commission qui sera érigée à cet effet, toute organisation ayant pour objet les concours de beauté à dimension nationale est désormais interdite sur l’étendue du territoire, a fait aussi savoir le ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique, dans une « décision » rendue publique ce lundi 13 février.

Le document souligne par ailleurs que « pour la promotion de l’image la plus positive de nos valeurs culturelles traditionnelles et authentiques, un cahier des charges sera élaboré ainsi qu’une charte d’éthique et de déontologie en vue de définir dans les moindres détails les nouvelles modalités et/ou conditions d’organisation de l’élection Miss-Guinée ».

À l’origine de cette décision ministérielle, la tenue jugée extravagante dans laquelle les candidates à l’édition 2017 du concours annuel de beauté Miss Guinée ont défilé samedi 11 février dans un hôtel cinq étoiles de Conakry. Lors de ce défilé, Asmaou Dialloa été couronnée Miss Guinée 2017.

« Le ministre Siaka Barry est formidable ! »

Pour le moment, le Comité Miss Guinée, organisateur du concours de beauté en question, n’a pas réagi à la décision des autorités et sa présidente, Johanna Barry, ne répond pas au téléphone.

Face à la presse, ce samedi, elle s’est montrée satisfaite du déroulement du concours et avait même loué l’engagement du ministre de la Culture, Siaka Barry, pour le rayonnement de la culture guinéenne. « Tout s’est bien passé, s’est-elle réjouie. [Asmaou Diallo] a mérité la couronne. C’est une fille courageuse, une battante. […] Le ministre Siaka Barry est formidable ! C’est quelqu’un qui se soucie du rayonnement de la culture, toujours présent à nos côtés. Que Dieu l’accompagne dans tout ce qu’il fait ». Siaka Barry est le signataire de l’arrêté de suspension des concours de beauté en Guinée.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup d’internautes ne cachent pas leur indignation après le défilé, certains dénoncent même « une vraie dépravation de nos mœurs ». Alors que les enseignants sont en grève, nombre d’entre eux pointent les sommes d’argent remises aux gagnantes du concours.

« La société a perdu de son authenticité »

« Comment peut-on cautionner que des filles se dénudent aux yeux de tout le monde pour célébrer la beauté guinéenne ? », s’interroge une Guinéenne sur la toile, « avec tout le beau textile guinéen et les grands couturiers de chez nous, vous (les organisateurs, ndlr) êtes incapables d’habiller ces filles de la plus belle des manières tout en respectant la dignité de la femme ainsi que nos cultures et mœurs ».

Un autre, sur les réseaux sociaux, pointe « la responsabilité de la société qui a perdu son authenticité et qui a rabaissé la jeune fille », et « les parents qui ont démissionné ». Mais il estime qu’il vaut mieux promouvoir les valeurs culturelles et l’éducation que suspendre l’organisation des concours de beauté : « L’élection de Miss Guinée a lieu une fois par an, la dépravation dans nos quartiers c’est tous les jours », écrit-il.

JA

 
 Ajouter un commentaire
Exclusivité: KPC élu nouveau président de la ligue guinéenne de football professionnel

2017/2/16

Aujourd'hui en Guinée Après plusieurs tractations, la majorité des membres statutaires ont préféré voté Kerfala person camara au poste de Président de la ligue Guinéenne de football professionnel. À ce titre il remplace Mamadou Antonio Souaré qui convoite lui, le poste de Président de la fédération Guinéenne de football.

Le choix de KPC n’a pas été fortuit car dans ses œuvres, il a déjà eu à reprendre le célèbre Hafia de Conakry qui, à un moment s’était retrouvé en ligue2.C’est au cours de sa gestion que le triple champion d’Afrique sera ressuscité et retrouvera l’élite. Réussir un exploit de ce genre mérite d’être souligné, car les implications de tous ordres y compris financières s’imposaient.

Au regard de ses résultats positifs et de la bonne foi qui l’a toujours caractérisé sans aucune hésitation les membres statutaires épaulés par Antonio Souaré le Président sortant l’on porté a l’unanimité au poste de Président pour un mandat de 4ans. Dans ses nouvelles attributions, comme il a toujours pensé il espère faire revenir le championnat de ligue1 et 2 à un niveau jamais atteint de la structure organisationnelle et des compétitions.

L’engouement actuel il compte le préserver dans un esprit de fair-play et de discipline pour toujours maintenir la réalité de notre sport qui ne doit pas être écraser par les autres. Il fera preuve d’une véritable énergie de travailler avec les autres membres de son instance dans un consensus mutuel car comme le disait Napoléon, ‘’mieux vaut avoir un jeune Général d’une qualité ordinaire que deux généraux d’une qualité extraordinaire’’.

Dans cette optique nous sommes persuadés que notre championnat de ligue1 et 2 qui a un moment avait piétiner avancera désormais pour le plus grand bien de notre sport roi qui est maintenant résolu à rechercher de nouvelles victoires c’est cela qui nous fera revenir de nouveau dans la cour des grands du continent Africain qu’on aurait jamais dû jamais du quitter, c’est en tous cas le souhait des amateurs du cuir rond qui sont tous enthousiaste et exprime leur souhait de réussite pour cette équipe pour les 4 prochaines années. Voici la composition du nouveau bureau de ligue Guinéenne de football professionnel :

Président: Kerfala camara Kpc(Hafia)

1er vice-président: Gle Maturin Bangoura(CIK)

2ème vice président Almamy Sylla(satellite)

Membres: Sampou Mikaïlou(WaKRIYA)
Abdou Wahab Ben Geloune(soumba)
Kroutimi Mady Kaba (Horoya AC)
CISSE Mohamed (CO.COYAH)
Dramé Mamadou(Fello Star)
Condé NFALY(AS BÂTE)
Barry Mamadou (LOUBHA FC)
Condé Mamadi Razil (ASHANTI GB)
MNE Gobou Reta Delamou(AS MANE)
Cdt Camara Dantili(Solima fc)

Par Ibrahima Diallo DG Radio liberté Fm

 
 Ajouter un commentaire
Football professionnel : KPC, futur président de la Ligue Guinéenne de football professionnel

2017/2/15

Aujourd'hui en Guinée Le président du Hafia football club est bien parti pour succéder à Antonio Souaré à la tête de la Ligue guinéenne de football. C’est la nouvelle qui fait le tour des états-majors du sport roi à travers le pays depuis le début de cette semaine.

A Conakry, notamment, le congrès électif du jeudi 16 février prochain est perçu comme le prochain sacre de KPC. Seul en lice, à ce jour, le président du Hafia FC fait l’objet d’un consensus autour de la fiabilité de sa candidature et de son engagement à apporter sa modeste contribution à l’émergence d’un modèle de gestion à l’avantage d’un professionnalisme respectueux des exigences des temps modernes.

Comme Antonio Souaré qu’il cherche à succéder, KPC fait partie des plus gros employeurs du pays. Président du groupe bâtisseur Guicopres, il a très tôt rejoint le rang des mécènes décidés à faire changer l’indice du football guinéen. Ainsi, à l’image de son grand-frère Antonio Souaré, il a consacré son temps, son énergie et ses moyens à relever le club dont il est aujourd’hui le dirigeant numéro 1.

Donc, si tout se passe comme prévu, l’homme sera au faîte de la Ligue guinéenne de football professionnel à l’issue du congrès électif devant renouveler le bureau des membres de l’instance de gestion du championnat de Ligue1 et 2. Oui, KPC est le grand favori ! Il est bien en position de remporter haut les mains cette élection et devenir d’office 2ème vice -président de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot).

Parce que maintenant à tous les échelons, les responsables du sport roi ont compris que pour tirer le football guinéen de son embourbement, il n’y a pas quatre chemins à prendre autrement que celui de la fraternité qui conduit au rassemblement et aboutit à la fédération des tous les acteurs et professionnels autour de l’essentiel.

C’est ce bon chemin qu’emprunte KPC. Bien évidemment avec les conseils et la bénédiction de son grand-frère Antonio Souaré, lui aussi bien parti pour être le président de la nouvelle Féguifoot, l’instance suprême du football guinéen, dont les textes directeurs ont été toilettés et remis au goût du jour pour que ne se reproduisent plus les errements du passé. KPC une réputation de gestionnaire Pur produit de l’université guinéenne, KPC a fait fortune dans le BTP.
L’histoire retient qu’à sa sortie de la Faculté des sciences économiques de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, l’homme avait à peine 28 ans. Il créa l’entreprise Guicopres qui est aujourd’hui une fierté nationale et un exemple de réussite.

KPC a une réputation de gestionnaire rigoureux. C’est un peu un self made man qui n’a pas peur d’affronter les difficultés de la vie. A l’image d’Antonio Souaré, ingénieur des Télécoms, KPC est lui aussi pur produit de l’université guinéenne. Dans cette nouvelle fonction, KPC saura propulser habillement la Ligue dans une situation encore meilleure pour le bien-être de notre football. Homme de parole, il ressemble à son grand-frère Antono Souaré.

En effet, tous deux sont d’une humilité légendaire. Leur téméraire volonté d’aller au bout de leurs objectifs permettra de stimuler l’esprit d’échange et forger l’idéal de bonheur auquel aspire le football guinéen dans toute sa dimension. KPC a ressuscité le Hafia de Conakry après qu’Antonio Souaré ait replacé le Horoya sur orbite. Nul doute que les deux forment un duo de choc qui fera de la maison football de Guinée un lieu où la médiocrité ne sera plus permise.

Tout naturellement, l’un porte son choix sur l’autre et vice versa. Pour la présidence de la Féguifoot, KPC mise sur Antonio Souaré, le ticket gagnant. Et ce, malgré les pressions d’un autre âge au demeurant rétrogrades qui ne peuvent faire avancer vers des lendemains meilleurs un ensemble de dirigeants qui seraient visiblement en porte-à-faux avec l’histoire qui juge chacun par ses actes. Que cela soit écrit comme tel. Ce mercredi 15 février est un grand jour qui se lève.

Le bureau sortant de la Ligue guinéenne de football professionnel se retrouve aujourd’hui avec tous les membres statutaires que sont les 28 clubs de Ligue1 et Ligue2. La rencontre est historique, en ce sens qu’elle doit permettre de statuer et adopter les nouveaux statuts de la Ligue. Puis, donner au public sportif l’ossature de l’équipe dirigeante devant succéder à celle d’Antonio Souaré.

Selon de bonnes sources, 4 protagonistes sont lice pour les postes de 1e et 2e vice-présidents. Si cela se confirme, il est fort probable que le général Maturin Bangoura, président du Club industriel de Kamsar (CIK) et actuel gouverneur de Conakry, remporte le poste de 1er vice -président. La question qui taraude les esprits est celle concernant l’homme le mieux placé à remporter le poste de 2e vice-président.

Toutefois, ce que l’on sait, c’est que tout se jouera entre les candidats Almamy Saidou Sylla du satellite FC, Abou Wahab Ben Geloune du Soumba FC et Sampou Mikaïlou de Wakrya AC. Pour le choix de l’un ou l’autre, le dernier mot revient aux membres statutaires.

Les seuls dépositaires du droit de vote. Les seuls détenteurs du secret de l’élection de ce 2e vice-président dont nous attendons de connaitre le nom et le visage. L’important étant que pour la Ligue et le pays, tout élu apporte son soutien inconditionnel et franc à la bonne marche et l’élévation du niveau de notre football d’élite.

Par Ibrahima Diallo
Directeur général de la radio Liberté FM, Conakry

 
 Ajouter un commentaire
Lettre ouverte de candidature à la vice-présidence de la Féguifoot

2017/2/14

Aujourd'hui en Guinée La lettre ouverte m’offre l’occasion de m’adresser aux membres statutaires de la Fédération Guinéenne de football, aux athlètes, aux entraineurs, aux supporters et plus généralement à l’ensemble des guinéens locaux et expatriés.

Fort d’une riche et longue expérience dans le football et le management sportif, j’ai pu progresser et franchir les étapes progressivement dans l’objectif d’être utile à la FGF en donnant le meilleur pour la modernisation et le développement.

Ayant débuté comme manager affilié FIFA des jeunes talents guinéens, j’ai mis en place de nombreux programmes socio-sportifs et socio-éducatifs à destination de la jeunesse guinéenne ainsi que des tournois de détection de notoriété mondiale. Je fus l’ambassadeur pour l’Afrique d’un club emblématique évoluant en Ligue 1 française durant de nombreuses années.

Dernièrement, sous mon mandat de 1er vice-président, par esprit patriotisme et de devoir éthique, je fus le seul à avoir eu la force et le courage de dénoncer les mauvaises pratiques de la présidence destituée.
La Fédération Guinéenne de Football n’est pas une organisation privée. Les gens qui la dirigent ne possèdent ni l'organisation et ni le sport. Ils sont les gardiens de ce sport pour les centaines de milliers de guinéens qui jouent ce jeu et les millions qui l'aiment.

Pourtant, la FGF, et en particulier son Président destitué, a mené la gestion de ce jeu sans ne rendre de comptes à personne d'autre qu'à lui- même. Les deux acteurs essentiels de ce jeu – les joueurs et les fans – mais aussi les personnalités légitimes à la gestion – les membres statutaires – n’ont rien à eu dire dans la façon dont leur sport a été géré et gouverné.

Il est également manifestement clair que la Présidence a été incapable de réformer. Mon point de vue est que la culture omniprésente de l'organisation du « haut vers le bas » est tellement loin d'être ouverte, transparente, responsable et rigoureuse qu'elle ne sera pas capable de se transformer en le type d'organisation que les joueurs, les fans et nos communautés guinéennes partout dans le monde méritent.

La réforme de la Fédération Guinéenne de Football en une organisation démocratique, transparente et responsable est le problème numéro un pour le football guinéen puisque les valeurs et la gouvernance de l'organisation sont le cadre du processus de décision et de la conduite des projets de développement.

Je proposerai que la FGF fonctionne avec le même niveau de transparence et de responsabilité que nous attendons d’une grande institution. Je m’efforcerai pour que la FGF soit désintéressée et libre de toute corruption et de mauvaise gestion et qu’elle remplisse son rôle de gardien, et non de propriétaire, du sport pour le bénéfice des générations actuelles et futures.

C’est dans cette ambition et ces objectifs que je soutiens avec corps et âme la candidature à la présidence de Monsieur Antonio Souaré et que je m’impliquerai personnellement dans ce projet en devenant candidat à la 1ère vice-présidence de l’instance fédérale.

Le moment est venu pour une nouvelle Fédération Guinéenne de Football.

Monsieur Amadou DIABY

 
 Ajouter un commentaire
Quand chaque week-end, les jeunes m'imposent un OVERTIME

2017/2/12

Aujourd'hui en Guinée Les conférences, colloques et autres séminaires sur le leadership et le développement personnel se multiplient à l'initiative des associations et mouvements de jeunes.

Partout, la jeunesse guinéenne se réveille ! Elle comprend désormais que son salut ne viendra pas des seules activités festives, des vices, des mondanités, des critiques nihilistes et stériles, du pessimisme ambiant encore moins de la démagogie galopante... Oui, elle comprend peu à peu que le défi qui se dresse entre elle et son épanouissement réside surtout dans la formation, dans la lutte permanente et dans sa capacité intrinsèque à prendre en main son propre destin !!!

Merci à tous ces jeunes qui m'honorent chaque week-end, en m'invitant à partager avec eux ma modeste expérience qui, je l'espère, pourrait certainement guider leurs pas et inspirer leurs actions !!! #laJeunesseEnMarche


Siaka Barry
Ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique

 
 Ajouter un commentaire
Ligue Africaine des Champions : US Gore - Horoya AC

2017/2/11

Aujourd'hui en Guinée Le Président Antonio Souare et son staff regroupés au Radisson Blu peu avant le départ pour l'hôtel des joueurs du Horoya au Virage d'où sera pris le départ officiel pour le Stade Demba Diop de Dakar

Sur la photo notamment Fodeba Keira Isto, Secrétaire Général du ministère des Sports, Antigou Cherif, Directeur Général ARTP, Soufiane Souare, Vice Président, Conseil d'Administration Horoya AC, Ibrahima Diallo, DG FM Liberté, Amadou Diaby, ancien vice-président Fédération Guinéenne de Football, Amara Traore, ancien coach Horoya, Mohamed Sogoboly Bangoura

A.C

 
 Ajouter un commentaire
Williams Sassine déjà oublié ?

2017/2/11

Aujourd'hui en Guinée Le 9 février 2017 marque les 20 ans de la mort de Williams Sassine -jusque-là considéré comme le plus grand écrivain guinéen. C'est aussi le journaliste qui a le plus marqué la presse guinéenne. Avec la célébrissime «Chronique assassine» (dans le Lynx) ; «Le Poing de ma vue» (dans L'indépendant) ; les Nouvelles (dans l'Éducateur) etc.

Je suis étonné de voir que personne ne parle plus de Sassine, dorénavant. Rien n'est fait pour perpétuer ses oeuvres, si ce n'est qu'en France où le monde de la Culture s'y intéresse de très près.

En Guinée RIEN. On oublie déjà qu'il a existé, avec tout ce qu'il a apporté à la littérature africaine et à la presse de notre pays ?

La vie serait-elle aussi ingrate au point que cette plume incomparable soit aussitôt oubliée ? Ah ouais ! Dommage pour les intellectuels guinéens. Qui devraient se faire leur propre idée, vu ce cas précis de Williams Sassine.

C'est honteux pour notre pays !!!!!!!!!

PS: J'ai côtoyé cet homme. Nous parlions de mathématiques et de sciences. Je l'ai aimé de tout mon coeur. En aucun cas, je ne ratais sa Chronique du lundi (dans le Lynx). Lui était un ancien Professeur de mathématiques à l'Université de Nouakchott et moi jeune écolier ambitieux, débutant en théorie des nombres. À vrai dire, je n'ai jamais été aussi marqué par la disparition d'un homme que par celle de Williams Sassine. Que son âme repose en paix ! Cependant je me sens impuissant pour entreprendre une gigantesque initiative à la mémoire de l'illustre disparu

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Williams_Sassine

Sambegou

 
 Ajouter un commentaire
US Gore - Horoya AC : Arrivée du Président Antonio Souaré à Dakar

2017/2/8

Aujourd'hui en Guinée Arrivée à Dakar, ce mercredi 08 février 2017, en provenance de Libreville via Paris, le Président du Horoya AC, accompagné du vice-présidents, Soufiane Souaré a marqué une pause à l'hôtel des joueurs du club champion de Guinée avant même de rejoindre son hôtel.

Le Horoya Athlétic Club rencontre, samedi 11 février au Stade Demba Diop de Dakar, le champion du Sénégal, l'US Gore en match aller 16èmes de finale de la Ligue Africaine des Champions. Le Président Antonio Souaré a été accueilli par le secrétaire général, Kroutoumy Mady Kaba et le coach qui affichent un bon moral.

A.C

 
 Ajouter un commentaire
Congrès électif Féguifoot : Kindia point de départ pour la campagne d’Antonio Souaré

2017/2/8

Aujourd'hui en Guinée
Les membres de la Coordination des clubs et ligues de football des quatre coins du pays soutenant la candidature d’Antonio Souaré à la présidence de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot) se sont donné rendez-vous ce Mardi 7février 2017 dans la capitale des agrumes Kindia qui a vu naître leur champion.

Tous décident de le plébisciter le 28 février prochain. Tous misent sur la grande humilité de l’homme, sa compréhension légendaire des problèmes d'autrui, son esprit de solidarité sans faille à l'endroit de tout le monde, ses nombreux sacrifices consentis pour le développement du football guinéen, etc.

Lors de cette rencontre qui s’inscrit en lettre d’or dans les annales du football guinéen, c'est Aboubacar Barry, secrétaire général de la coordination des clubs et des ligues de football du pays qui a donné lecture de la déclaration de Kindia. Un précieux document dans laquelle il est mentionné en substance la qualité des investissements réalisés par Antonio Souaré, sa vision et son expérience de manager.

La déclaration met en épigraphe qu’avec Antonio Souaré, président de la Féguifoot, notre pays retrouvera ses lettres de noblesse sur l'échiquier international. M. Barry a rassuré que le candidat Antonio Souaré est le ticket gagnant. Avec lui, les hommes et les femmes vont travailler en équipe. Avec lui, l’équipe mettra place une véritable organisation pouvant sortir le pays des années d’improvisation. Avec lui, ce sera un travail d’équipe. Avec lui des commissions de travail vont faire de la Féguifoot une véritable fédération et tourner la page lugubre du règne ubuesque de qui on sait.

Antonio Souaré président, toutes les compétitions dans toutes les catégories seront intégralement organisées. Sous le leadership d’Antonio Souaré, le pays mettra l'accent sur la formation des cadres de nos clubs, des arbitres et des membres des différentes commissions de la feguifoot. Trêve de commentaire.

La rencontre de kindia a pris fin dans une ambiance festive. Rendez-vous le 28 Février 2017 pour le congrès électif !

Par Ibrahima Diallo

Directeur général de la radio Liberté FM

 
Libre opinion : El Hadj Mohamed Koula, à l’au-delà, nous regarde avec son sourire (Par Aboubacar Sidick SAMPIL)

2017/2/6

Aujourd'hui en Guinée

Eh bien oui, il n’est plus de ce monde !!!
Mais il continue à nous regarder, nous galvaniser de plus en plus, jour après jour, pour que son cas, son assassinat soit à jamais élucidé, pour qu’on affirme en sa compagnie, ‘’Plus jamais ça !’’.

Que veut donc le système judiciaire national guinéen ? Qui encore l’empêche de dire le droit dans le cas de Mohamed Koula ?
Un journaliste au sens propre que réel, qui a donné sa vie à son boulot, celui de rendre compte des faits et gestes des leaders politiques du pays, sans parti pris. Sinon, il pouvait se faire vendre depuis par qui on sait.

Alors, qui a tué Mohamed Koula aux abords du siège de l’UFDG ?

Qui a eu intérêt à le faire passer de vie à mort sans avoir le courage de s’auto –dénoncer ?
A qui, en fin, profite donc ce odieux crime de trop, au sein de la presse nationale ?

La République souffre de ses incuries d’un autre âge. Celui de l’ère des métaphores politiciennes, qui ne donnent la chance à qui que ce soit, sauf aux siens, affidés politiques qui ne savent même pas où se trouve la raison d’un engagement, d’une intension et voire d’un contrat aussi simple que possible.
El hadj est mort la plume en main avec son dictaphone, et son Pc portatif. Il avait déjà certains sons, des expressions claires pour dire qui est qui en ce jour mémorable, à la rentrée du siège de l’Ufdg. Un parti à qui on l’assimilait souvent, pour son attachement au leader de ce parti, Cellou Dalein Diallo, qu’il croyait pourtant, digne de la confiance des guinéens un certain mois de décembre en 2010.

El hadj Mohamed Diallo, ne cessait de me narrer ses problèmes avec son grand frère, mais à aller jusqu’à éliminer son benjamin, est incroyable, même si ce dernier l’avait à mainte reprises, fait des menaces contre le journaliste – Aladji. Je ne veux croire encore moins, que son épouse soit maltraitée dès la fin de son veuvage par les parents de Koula, ici à Conakry, au point qu'elle ait préféré s’expatriée pour le Sénégal.

Dieu d’Adam et de tous les prophètes, veuille aider les guinéens pour qu’à jamais de telles attitudes ne soient exercées par qui que ce soit, car la mort est toujours au bout du rouleau compresseur qui nous étreint chaque jour que fait Dieu, un peu plus, pour nous retrouver devant l’implacable Mort.

Si Aladji s’en est allé, il faut qu’on lui redonne l’espoir d’une justice des hommes libres, amoureux de justice sociale.
Il faut peut-être solliciter des autorités nationales, qu’elles accordent une prime spéciale pour la famille du défunt. Ceci pourra aider la maman de sa fille unique de veiller sur la bonne éduction de celle-ci, appeler à devenir journaliste demain comme son défunt père.
Paix à l’âme de Mohamed Koula Diallo alias Aladji !!!

 
CAN Gabon 2017 Gianni Infantino - Antonio Souare
Discussions détendues

2017/2/6

Aujourd'hui en Guinée

Depuis la première entrevue, le samedi 04 février 2017 au Banquet de la CAF, le Président de la FIFA et le Président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel, Antonio Souare,membre de la Commission du Statut du Joueur, ne ratent plus d'occasion pour exprimer l'un à l'autre l'amabilité et la considération réciproque.

Les deux hommes, lors d'une rencontre empreinte de chaleur humaine, l'ont encore manifesté ce lundi matin en discutant plus de 30 minutes sur de nombreux sujets liés au développement du football mondial.

A. Condé

 
Une nouvelle bibliothèque Tamsir NIANE

2017/1/26

Aujourd'hui en Guinée Le 7 février 2012 la bibliothèque du célèbre écrivain Djibril Tamsir Niane était consumée par un violent incendie qui emporta dans sa furie des documents et manuscrits d'une valeur inestimable. Le Pr Alpha Condé dans un élan de compassion s'était alors engagé à construire sur les lieux sinistrés une nouvelle bibliothèque moderne et adaptée aux normes internationales.

C'est dans ce cadre que j'ai effectué ce matin une visite du chantier de la nouvelle bibliothèque (entièrement financée par le budget du Ministère de la Culture) en compagnie du doyen Djibril Tamsir Niane. J'ai été agréablement surpris par le niveau d'avancement des travaux et par la qualité de l'infrastructure qui devra impérativement être inaugurée pour accueillir l'événement "capitale mondiale du livre".

J'ai été ému aux larmes, en visitant l'ancienne bibliothèque totalement calcinée avec toutes ses œuvres littéraires, ses documents historiques inédits, ses manuscrits irremplaçables...ce fut l'œuvre de toute une vie qui fut livrée aux flammes !

Devant sa nouvelle bibliothèque flambant neuve, attendant sa prochaine numérisation, l'illustre vieillard étreint par l'émotion a adressé ce matin toute sa gratitude à l'endroit du Président de la République et m'a personnellement dédicacé sa dernière œuvre "Kouroukan Fouga" afin de m'encourager à mieux explorer l'histoire de notre beau pays !!!

Siaka Barry
Ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique

 
 Ajouter un commentaire
Le PDG du Groupe Business Marketing attendu par une grandiose mobilisation sportive à Conakry

2017/1/25

Aujourd'hui en Guinée Après une mission sportivo - commerciale à Libreville ( CAN Gabon 2017) caractérisée par une formidable promotion au niveau de la FIFA ( Membre de la Commission du Statut du Joueur ) et au bord de la Seine, en compagnie du Directeur National de l'Aviation Civile, l'ancien ministre Mamady Kaba ( finalisation du Partenariat aérien avec le Groupe Regourd Aviation ), le PDG du Groupe Business Marketing, Antonio Souare rentre ce mercredi 25 janvier 2017 à Conakry où le public et ses milliers de sympathisants lui réservent un géant accueil sous l'impulsion du bureau Exécutif du Horoya Athletic Club.

Dans l'appareil, un fidèle historique : Bobis Kebe


A.C

 
 Ajouter un commentaire
Football guinéen : De la manip à l'intox, le ridicule ne tue pas

2017/1/24

Aujourd'hui en Guinée Il y a des hommes dont on n’a pas besoin de parler de par la nature de leur comportement et le profil bas qu'ils ont toujours adopté. Là-dessus, sans commentaire, le jugement de l'opinion sur leur personne en dit long.

La tentative d'intoxication du public et la manipulation de certains médias au bénéfice d'un homme fantôme se comprend aisément.
Des hommes, disons-le ainsi, jouant comme dans la cour des sorciers se montrent habiles par des idées imaginaires à raconter ce qui n'est pas vrai et à impliquer calomnieusement des hautes personnalités du pays. Mais ce qu’ils ne savent, c’est que les rapports d'Antonio Souaré restent invariables car, pour lui, l'homme c'est d'abord le respect de sa parole d'honneur et de sa dignité. C'est cela son éducation et il n'abdiquera jamais à ce principe.
Antonio Souaré fait partie de cette catégorie de guinéens dont le souci a toujours été d'être avec les autres et rendre service autant qu'il le peut à toute personne, sans considération aucune. C’est ce qui lui vaut aujourd'hui sa forte réputation qui a tendance à donner le vertige à ses détracteurs.

Sans avoir besoin de répondre à ses détracteurs, disons simplement que l'homme croit en son destin et au destin du football guinéen. Au stade où nous sommes, à quelques jours du rendez-vous électoral du 28 février, il ne peut plus reculer et ne reculera pas devant la confiance populaire placée en lui. C'est cela être responsable et rigide. Il va s'assumer vaille que vaille, quitte à faire frémir les oiseaux de mauvais augures qui se savent déjà perdants. L'avenir très prochain nous donne déjà les signes annonciateurs que certains médias qui se laissent chosifier, découvriront à leurs dépens qu’ils ont pris faits et causes pour un cheval perdant qui ne peut plus ni galoper, ni hennir.

Le jour venu, quand ils auront découvert leur échec, personne ne sera à leurs côtés pour les soulager. Car, ils l'auront fait par amétropie et surtout ingratitude notoire.

Quant à nous, nous continuerons toujours à prier le bon Dieu pour que la santé soit avec Antonio Souaré une santé de fer encore plus grande que l'ensemble de sa fortune.

Par Ibrahima Diallo
Directeur général de la radio Liberté FM

 
 Ajouter un commentaire
Conakry déclarée "capitale mondiale du livre 2017" !

2017/1/24

Aujourd'hui en Guinée Par décret signé le 23 janvier 2017, le Président de la République déclare : « Conakry, capitale mondiale du livre 2017 ».Dans cet acte, Pr Alpha Condé annonce l’ouverture de l’année à partir du 23 avril 2017 à l’occasion de la "Journée Mondiale du Livre et du Droit d’auteur".

« Conakry, capitale mondiale du livre 2017 » sera ainsi l’occasion pour les principaux acteurs du livre de se rassembler afin de promouvoir les livres et la lecture durant 12 mois.

Le Chef de l’Etat ordonne l’utilisation du label « Conakry, capitale mondiale du livre 2017 » dans la communication institutionnelle et diplomatique de la Guinée.

Dans un second décret, le Président Alpha Condé annonce la création du Comité interministériel d’orientation, de coordination stratégique et de pilotage de l’événement « Conakry, capitale mondiale du livre 2017 ».

Ce comité est placé sous la tutelle du Premier ministre.

Ibra

 
 Ajouter un commentaire
Ambassade de Guinée au Maroc
Les raisons du différend entre l’Ambassadeur et ses collaborateurs
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
D. nationale des Impôts
Prétendu détournement de 27 milliards GNF, la vérité a triomphé sur le mensonge
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Ambassade de Guinée au Maroc  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients