Tiken déconseille và Alpha Condé
Un 3ieme mandat : «  Ne tentez pas « 

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

23 visiteurs connectés

16 Janvier 2018 - 17h07
 RECHERCHER 
 Précédent
Suivant 

Arabie Saoudite : El hadj Aboubacar Demba Bangoura appelle ses compatriotes à l'union autour du Président du Conseil des Guinéens.

2017/12/8

Aujourd'hui en Guinée Dans le cadre de la participation des guinéens de l'étranger dans les efforts de développement du Président de la République Pr. Alpha Condé, le Ministère des Affaires Étrangères et des Guinéens de l'Etranger, a instruit toutes ses missions diplomatiques et consulaires pour la mise en place du Haut Conseil des Guinéens de l'Etranger, à l'instar des autres pays.
C'est dans cette optique que votre serviteur a fait une interview exclusive avec El hadj Aboubacar Demba Bangoura, Premier Secrétaire Chargé des Affaires Financières et Consulaires à l'Ambassade de Guinée à Riyad, pour parler de l'élection du premier Conseil des guinéens de l'Arabie Saoudite, le 1er décembre 2017.
L'intégralité de l'interview :

Ousmane TRAORE: Bonjour El hadj Aboubacar Demba Bangoura.

El hadj Aboubacar Demba Bangoura: Bonjour Monsieur Traoré.

Qu'est-ce qui explique la mise en place du Conseil des Guinéens de l'Etranger?

Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue au sein de notre Ambassade. Au nom de mon Ambassadeur SEM Mahmoud Nabaniou Chérif, je me permets de me prêter aux questions que vous voudrez bien me poser. Par rapport à la mise en place du Conseil des Guinéens de l'Etranger, je dirais que nous avons été instruits par lettre circulaire no: 2076 du Ministre des Affaires Étrangères et des Guinéens de l'Etranger SEM Mamady Touré, envoyée aux Ambassades et aux Consulats. Cette lettre a trait à la mise en place des Conseil des Guinéens de l'Etranger qui, à leur tout éliront le Haut conseil des Guinéens de l'Etranger. La mise en place de ce Conseil se situe dans ce contexte, comme le note le législateur dans la dite circulaire:
" La République de Guinée depuis son indépendance, a enregistré une forte immigration dûe à des facteurs politiques, économiques et sociaux. De nos jours, cette communauté vivant à l'extérieur de la Guinée, est estimée environ à cinq millions d'habitants, représente un levier économique, social, culturel et humain pour le développement. Convaincu que le processus national de développement ne peut objectivement se passer de cette immense ressource que représentent les guinéens de l'étranger, le Ministre des Affaires Étrangères et des Guinéens de l' Étranger, à travers la Direction des Guinéens de l'Etranger ( DGE ), s'engage conformément à cette lettre , à sa lettre de mission de s'impliquer activement dans la définition d'une nouvelle approche cohérente pour une meilleure gestion de la diaspora guinéenne et de son implication dans l'effort de développement national. C'est dans cette perspective que le Ministère des Affaires Étrangères et des Guinéens de l'Étranger aboutira à la tenue du forum de la diaspora et la mise en place du Haut Conseil des Guinéens de l'Étranger ".

Quelles sont les attentes de l'Ambassade, vis à vis du Conseil des Guinéens de l'Arabie Saoudite ?

Il faut rappeler tout d'abord que l'élection du Bureau de Riyad, n'est que partielle. Il y' a une seconde composante à Djeddah qui sera élue le 20 décembre 2017. Les deux constitueront le Conseil des Guinéens de l'Arabie Saoudite. Les attentes de l'Ambassade sont nombreuses. Je citerais entre autres: le rassemblement des guinéens de quelque bord qu'il soit, leur encadrement en vue du respect de la législation en vigueur du pays en hôte, les inviter à se mettre à jour par rapport à la réglementation en vigueur du pays hôte, savoir que la Guinée d'où ils viennent ne les a pas oubliés. C'est ce dernier point qui explique d'ailleurs la mise ne place du Conseil. Comme la Guinée pense à tous les guinéens qui sont éparpillés çà et là, la meilleure façon de les regrouper, est de les réunir en conseils où chacun aura sa part de vérité à dire à l'Etat guinéen. Nous pensons également que pour tout problème, les acteurs élus seront nos vecteurs pour nous en tenir informer à tout moment parce qu'ils sont en contacts directs avec cette communauté ainsi que les dispositions à prendre pour le développement du pays. Certes, tous ne sont pas des nantis, mais au moins les quelques uns pourront les orienter vers le développement de notre pays.

Quel message lancez-vous aux ressortissants guinéens de l'Arabie Saoudite?

D'abord, ils ont élu les représentants de leur choix sans contrainte. C'est dire que le Président élu Mohamed Kourouma, doit être écouté et soutenu par tout le monde. Car il ne peut rien tout seul. Les ressortissants qui l'ont élu doivent l'encadrer pour promouvoir les attentes de notre pays. Les attentes de notre pays, c'est de rassembler les guinéens, penser à leur retour au pays, penser à envoyer les promoteurs en Guinée autant qu'ils peuvent. C'est d'ailleurs l'objectif de ce Conseil. Pour ça , chacun à sa partition à jouer. Le Président est là pour harmoniser et coordonner les actions mais il n'est pas dit qu'il peut tout faire. Il est encadré par ses cadres. Surtout qu'il a été élu avec une écrasante majorité. On ne peut pas élire quelqu'un et l'abandonner. Donc, nous appelons nos compatriotes résidents à l'union et la conjugaison des efforts autour du président.

Je vous remercie.
C'est moi qui vous remercie.

Signalons que le Président du Conseil des Guinéens de l'Arabie Saoudite, Monsieur Mohamed Kourouma, a été élu avec une écrasante majorité de 208 voix contre 81 pour le sortant Monsieur Mamady Camara, battu à plate couture.
Ousmane TRAORE

Écrivain-journaliste.
Consultant Pédagogique d'Ecoles Internationales

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  


Administration /Mouvance
Qui est qui ?
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Administration /Mouvance   ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients