Tiken déconseille và Alpha Condé
Un 3ieme mandat : «  Ne tentez pas « 

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

21 visiteurs connectés

23 Novembre 2017 - 11h07
 RECHERCHER 
 Précédent
Suivant 

Administration et Mouvance présidentielle : qui est qui ? (Par Mohamed Alsény Camara)

2017/11/12

Aujourd'hui en Guinée Le Gouvernement guinéen en particulier et l’administration guinéenne en général est censé être au service du Président élu et, en tout cas, appliquer le programme qu’il a préparé avec son parti. Alors que le RPG s’indigne de ne pas être suffisamment représenté dans les centres de décisions et que l’opposition, au contraire, dénonce une Rpégisation du pouvoir, qu’en est-il réellement des personnes qui sont aux affaires en Guinée ?

Une analyse décalée permet de ressortir trois catégories de décideurs dans notre système politico-administratif.

Les « ton pied-mon pied »

Ceux-là n’ont pas le choix. Leur avenir est historiquement, institutionnellement, politiquement et stratégiquement lié à Alpha Condé. Ils suivront son destin comme l’ombre suit son homme. Pour la plupart d’entre eux, ils ont le profil Rpgiste de la première heure. La preuve en est que, rien que pour les ministres, ceux de cette catégorie qui ont quitté le gouvernement n’ont jamais changé de veste et n’ont pas rejoint l’opposition. Diaka Diakité, Tidiane Traoré, Naman Keita, Sékou Kourouma, Kadiatou N’Diaye, Sanaba Kaba et même Bantama Sow et Ibrahima Kourouma en leur temps, sont sagement restés dans leur coin et assistent même aux assemblées du parti.

Ceux-là se battent bec et ongle pour qu’Alpha Condé termine son mandat et, si possible, qu’il ait la possibilité d’en briguer un troisième. Certains le font par conviction, d’autres par intérêt. Par exemple, pour avoir l’assurance de conserver un poste qu’ils n’auraient jamais obtenu sans Alpha Condé.

Ils ne supportent aucune critique contre le régime et ne font aucun cadeau à l’opposition. D’ailleurs, fort de ce qu’ils considèrent comme leur légitimité historique de n’avoir jamais géré la chose publique, ils entretiennent une forme de mépris pour les opposants. Ils savent que cette opposition, affichée ou larvée, ne leur fera aucun cadeau après Alpha Condé. Ils prennent des risques, s’affichent ouvertement, vont dans les radios, font des débats, s’accrochent avec l’opposition. Bref, ils « mouillent » le maillot.

Leur attitude est bien entendue tout à fait contraire à ceux qui sont venus se « greffer » à la Mouvance présidentielle et qui n’ont pas la fibre RPG. Ceux-là même qui, dès qu’ils ont été débarqués du système, ont retourné leur veste.

Les invisibles

Parce que le RPG n’a pas suffisamment de cadres techniques de haut niveau rompus à l’administration moderne et tournés vers l’international, ils ont hérité de hauts postes administratifs. Parfois de très hautes responsabilités politiques, économiques, diplomatiques, aussi bien dans le Gouvernement que dans de grandes directions ou établissements publics. Vous les entendrez rarement prononcer le nom d’Alpha Condé dans un discours. Vous ne les verrez pas à un meeting du RPG ou en faveur du Président.

Ils font juste ce qu’il faut pour s’attirer la sympathie des militants du RPG en distribuant des services par-là, de l’argent par-ci, des avantages par ailleurs, donnant ainsi l’impression d’être avec le Président et le RPG sans pour autant s’afficher.

Certains d’entre eux sont réellement compétents et n’ont pas forcément peur de l’avenir. Les autres utilisent cette stratégie pour bénéficier de l’appui des militants du Parti auprès du Président afin de conserver leur poste sans avoir besoin de s’afficher comme militant du RPG et soutien d’Alpha Condé. Très souvent, ils justifient leur discrétion par le caractère prétendument « stratégique » de leur fonction qui les empêcherait de s’afficher politiquement. Les plus intelligents d’entre eux font un petit meeting de soutien par ici, un autre petit remerciement au PRG au détour d’un discours qui, en fait, ne fait que les magnifier eux. Et puis basta.

Ceux-là auront demain la possibilité de se planquer et d’échapper à la « purge » qui existera en cas de changement de régime. Certains sont mêmes soupçonnés de garantir discrètement leur future « amnistie » en consentant de discrets avantages à… certains opposants.

Les « prêts à muer »

Paradoxalement, ils font du bruit. Beaucoup de bruit. Ils en font pour cacher leur jeu et apparaître plus engagés que tous les autres. Ils ont mué par le passé, ils ont mué pour venir avec Alpha Condé, ils vont muer après le régime d’Alpha Condé.

Bien que vous ne les retrouviez jamais dans des débats contradictoires et argumentés, certains sont inutilement agressifs avec l’opposition, fébriles, maladroits et souvent désordonnés dans leur soutien au Président. D’autres sont d’une intelligence rare et se font passer pour être les détenteurs de toutes les solutions pour aider Alpha Condé à gérer des crises qu’ils sont souvent les premiers à créer. L’essentiel pour eux est d’exister et d’apparaître comme indispensable à tout système, quel qu’il soit.

Ils cachent bien leur démarche en se montrant actifs et parfois plus même que les Rpgistes originels. C’est cet activisme qu’ils sauront monnayer et mettre à la disposition des nouveaux maîtres de la Guinée. S’ils sont débarqués du système, la plupart d’entre eux n’attendront même pas un changement de régime pour rejoindre l’opposition. Signe assez distinctifs : ils attaquent rarement nommément et directement un opposant particulier (surtout pas Cellou Dalein Diallo) par contre ils se fendent volontiers d’un petit compliment pour certains d’entre eux.

Voici la Mouvance présidentielle aux affaires. Comme disent certains : « on est tous dans la même voiture, mais on ne va pas tous au même endroit ».

Mohamed Alsény Camara

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  


Administration /Mouvance
Qui est qui ?
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Administration /Mouvance   ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients