Nomination à Guicopres
Aboubacar SAKHO nommé Conseiller, Attaché de presse

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

44 visiteurs connectés

23 Mai 2017 - 13h40
 RECHERCHER 
 Précédent
Suivant 

Ouverture à Conakry du séminaire d’élaboration d’un cadre national des certificats et des qualifications

2017/5/11

Aujourd'hui en Guinée Conakry– Le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Damantang Albert Camara, a procédé ce mercredi au lancement du séminaire d’élaboration d’un projet cadre national des certificats et des qualifications en République de Guinée. A cette occasion, il était accompagné par les Ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, et celui de l’Enseignement Pré-Universitaire, Ibrahima Kalil Konaté.

En effet, les cadres nationaux des certifications (CNC) où des qualifications (CNQ) sont des instruments utilisés par les États pour revoir, réformer et consolider leurs systèmes d’éducation et de formation. Basés sur un rapprochement entre le monde de l’éducation et celui du travail, sur l’amélioration de l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi et sur une adéquation formation/emploi, ces travaux consistent généralement à remettre en question une partie de l’enseignement technique et professionnel dans une optique de professionnalisation en vue de soutenir le développement de formations professionnelles centrées sur les métiers et les professions. C’est pourquoi à l’image de plusieurs pays la Guinée a également choisi d’améliorer la voie de l’apprentissage traditionnel en se basant sur certaines approches porteuses, telles que l’apprentissage de type dual alliant formation en entreprise et formation initiale en établissement.

L’objectif général poursuivi par cette démarche est d’améliorer la pertinence et l’efficience du système de l’enseignement technique et de la formation professionnelle pour permettre d’équiper tous les jeunes et tous les adultes des compétences nécessaires à l’emploi, à la l’obtention d’un travail décent, à l’entrepreneuriat et à l’apprentissage tout au long de la vie. En plus, l’adoption d’un CNCQ est l’occasion de revoir et de consolider le système de formation, en se rapprochant de la réalité du marché du travail et d’adopter diverses mesures susceptibles d’améliorer la qualité et l’efficacité de la formation.

Durant ces trois jours, les participants se pencheront sur l’analyse de la situation qui porte sur :

– La transparence du système en place et le degré d’adéquation entre les diplômes et les caractéristiques des métiers visés ;

– Les liens entre les programmes de formation et les emplois types de ces métiers ;

– La qualité des programmes et des parcours de formation ;

Pour la Représentante de l’Organisation Internationale de la Francophonie en Guinée, la révision et la consolidation des certifications et des diplômes de formation professionnelle nécessitent un examen approfondi de l’ensemble des certifications et des diplômes du système éducatif, de l’enseignement secondaire pré-universitaire à l’enseignement supérieur. Poursuivant Barbara Murtin dira que dans un pays où la formation professionnelle est un peu développée, où les informations sur le marché du travail sont difficiles à obtenir, il est recommandé de débuter par une méthodologie et des outils de classification simple, mais efficaces, qui permettront d’établir une première classification à laquelle pourra se rallier la majorité des partenaires.

Au nom du Patronat Guinéen, Mamadou Cellou Souaré a affirmé que l’enjeu de la formation professionnelle est de taille, au regard du besoin d’impulser le développement durable, qui décline une série d’actions importantes de certification des formations d’une main d’œuvre qualifiée dans les différents corps de métiers. Certains diplômes officiels ne correspondant plus aux exigences des emplois, le Patronat par la voix de Mamadou Cellou Souaré préconise que le cadre national des certifications et des qualifications vise entre-autre à donner un cadre pour garantir qu’un diplôme de formation professionnelle devienne un véritable passeport pour l’emploi mais aussi que chaque diplôme de formation professionnelle corresponde à un métier.

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail a insisté sur l’importance du séminaire portant sur l’élaboration d’un cadre national des certifications et des qualifications « CNCQ » en Guinée. Plus loin Damantang Albert Camara, entouré des ministres Ibrahima Kalil Konaté de l’Enseignement Pré-Universitaire, de Abdoulaye Yéro Baldé de l’Enseignement Supérieur, a expliqué la valeur et la portée d’un tel projet centrés sur la reconnaissance et la valorisation des diplômes officiels. Il a notamment mis l’accent sur la nécessité d’accélérer le développement des cadres nationaux de certification pour permettre d’équiper tous les jeunes et tous les adultes des compétences nécessaires à l’emploi, à la l’obtention d’un travail décent, à l’entrepreneuriat et à l’apprentissage tout au long de la vie.

Conformément aux objectifs spécifiques tournés vers l’analyse des liens entre certifications et qualifications attendues par le marché du travail, la présentation des fondements et grands objectifs d’un cadre national des certifications et des qualifications, la présentation des outils de classification des acquis de l’apprentissage, l’élaboration d’un premier scénario de mise en place d’un cadre national des certifications et des qualifications, suivie de la réalisation d’un plaidoyer interministériel pour l’élaboration commune du CNCQ, le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, est rassuré que le séminaire aboutira à la construction d’un cadre efficace et dynamique de certification et de classification des diplômes pour notre pays.


CCG

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  


Kerfalla CAMARA Kpc
Pourquoi les ennemis de KPC vont-ils lamentablement échouer
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Kerfalla CAMARA Kpc  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients