Gambie : Camapagne pour juger Jammet
Gambie : Lancement d’une campagne pour juger Yahya Jammeh

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

21 visiteurs connectés

24 Octobre 2017 - 12h15
 RECHERCHER 
 Précédent
Suivant 

Une bagarre éclate au sortir d’une boite de nuit, bilan : Un mort

2017/9/30

Aujourd'hui en Guinée
Labé- Un jeune de 25 ans, Amadou Mouctar Bah a trouvé la mort dans une bagarre survenue à Labé, entre citoyens des districts de Banga et Boussoura, relevant tous de la Commune Rurale (CR) de Kébaly, dans la préfecture de Dalaba, rapporte le correspondant de l’AGP près le Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Labé.

Cette bagarre, qui s’est soldée par un mort et plusieurs blessés a éclaté, dimanche, 24 septembre 2017, au sortir d’une soirée dansante, organisée à Kourè, un district relevant de la CR de Noussy, dans la préfecture de Labé

«Après la soirée dansante, les jeunes se sont affrontés sur le chemin de retour. Il y a eu beaucoup de blessés. Il y avait un blessé grave qui a d’abord été transporté au Poste de Santé (PS) de Banga. Mais, le chef du poste ne pouvant rien faire a référé la victime à l’Hôpital préfectoral de Pita, où le jeune est décédé, lundi matin», a expliqué le maire de la CR de Noussy, Mamadou Oury Diallo.

Les deux groupes de jeunes, qui se sont affrontés à Noussy, relevant de la préfecture de Labé, venaient des districts de Boussoura et Banga, relevant tous de la CR de Kébaly, dans la préfecture de Dalaba.

Interrogé, jeudi, 28 septembre 2017, le sous-préfet de Kébaly, Alpha Djibril Sidibé a annoncé plusieurs interpellations (par le Commissariat central de la Police de Dalaba), dont celle du principal accusé.

«Nous avons procédé à neuf (09) interpellations, dont celle du principal accusé, Mamadou Diouldé Bah et certains de ses proches de Boussoura qui étaient à la soirée. Du côté, de Banga, nous avons interpellé un certain Samba et deux autres jeunes qui étaient très chauds dans la bagarre. On a interpellé aussi d’autres parents de la victime», a indiqué le sous-préfet de Kébaly, Alpha Djibril Sidibé.

Ces interpellations ont calmé les esprits surchauffés des citoyens de Banga, qui ont finalement accepté d’inhumer leur mort, mercredi, 27 septembre, après 72 heures de négociations avec les autorités locales.

A noter, que le défunt, Amadou était un célibataire, sans enfant, récemment rentré de l’extérieur du pays.

«Il était prêt à réaliser dans son village, où il avait déjà amené les agrégats», a ajoute le sous-préfet de Kébaly.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, tous les prévenus, dont le propriétaire de la boite de nuit de Kourè, dans la CR de Noussy (Labé), étaient détenus au Commissariat central de Police de Dalaba, où le juge de Paix de la localité, M. Doumbouya, dit suivre de près le dossier.



AGP

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  


Guinée- FMI
Guinée : Un accord avec le FMI en attendant les fonds
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Guinée- FMI  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients