DIRCAB Présidence de la République
Une compétence appréciée et félicitée par le Washington post

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

44 visiteurs connectés

23 Juin 2017 - -1h08
 RECHERCHER 
 Précédent
Suivant 

Le ministre des réformes audacieuses (Par Oumar BARRY)

2017/4/1

Aujourd'hui en Guinée Nommé à la tête du Ministère du Budget, le 4 janvier 2016, pour porter dans l’âme et dans l’esprit le changement souhaité par le chef de l’Etat, Professeur Alpha Condé, depuis son accession à la magistrature suprême en décembre 2010.

Cette nomination, qui témoigne la confiance du Président de la République, s’inscrit dans la mise en œuvre de l’engagement de ce dernier à promouvoir les jeunes cadres compétents et intègres et à rajeunir et féminiser l’administration guinéenne qui brillait de mille feux par la sédentarisation de nombre de cadres.

Pour accompagner le Président de la République à faire de son projet de société, une réalité, le jeune Ministre du Budget, sage, ambitieux et perspicace a lancé plusieurs chantiers de réformes appuyés par ses jeunes assistants et d’autres cadres expérimentés et réformistes du département. Le défi étant de donner une nouvelle impulsion à un département sevré de bonne gouvernance. Aujourd’hui, la seule ambition du jeune Ministre est de promouvoir la transparence et la bonne gouvernance en œuvrant sans relâche pour vaincre la corruption, la fraude et l’évasion fiscales, la vente illicite des vignettes, la délinquance douanière, la mauvaise gestion du budget de l’Etat, les rétro-commissions, etc.

Depuis son arrivée à la tête du Ministère en charge du Budget, on peut l’avouer sans risque de se tromper, il est en train de changer les mauvaises habitudes enracinées au sein du département pour laisser la place au professionnalisme et à la responsabilisation en faveur du progrès. En effet, il a touché là où çà fait mal, en mettant au rebut les dessous de table et les retro-commissions revendiquées de manière éhontée et sans vergogne par certains cadres qui rampent à contrecourant du changement toujours voulu par le Président de la République.

Au titre de ces réformes, on peut citer entre autres :

•l’installation des guichets de banque pour la mobilisation/sécurisation des droits de timbre des véhicules usagés à l’importation à la Direction Nationale des Impôts (pour une prévision en 2016 de 15 milliards FG, les impôts ont mobilisé plus de 34 milliards FG soit 126% d’augmentation)

•l’arrêt des affectations fantaisistes sans cesse à la douane et le recensement de l’ensemble des agents douaniers assortis d’une catégorisation selon niveau d’études et de compétences ;

•la restructuration et la rénovation de la Direction Nationale des Impôts pour lui permettre de s’aligner sur les standards régionaux ;

•la restructuration du cadre organique de la Direction Nationale du Budget qui datait des années 80 ;

•l’organisation de plusieurs activités pour faire un diagnostic pointu et évaluer les besoins en termes de réformes à engager ou poursuivre. Il s’agit des ateliers sur le secteur informel et sur la fiscalité mobilière, des états généraux des impôts, du forum économique international sur la mobilisation et l’utilisation efficace des ressources intérieures du pays ;

•la mise à disposition des ressources publiques qui reviennent de droit aux services décentralisés et déconcentrés et leur publication dans la presse ;

•la promotion de la transparence budgétaire par la diffusion et la publication de l’ensemble des informations relatives au budget de l’Etat ;

•la promotion de plusieurs jeunes cadres compétents, intègres et professionnels dans les différents services du département ;

Toutes ces réformes initiées ont permis d’aller au delà des prévisions de recettes au titre de l’année 2016. Elles sont poursuivies et intensifiées pour 2017 avec un accent sur l’amélioration de la qualité des dépenses, du circuit d’exécution du budget de l’Etat dans la transparence.

Vous vous rendez donc compte que la liste des réformes est longue, avec beaucoup de succès en peu de temps. En effet, ces succès sont le résultat d’un travail d’équipe, un Ministre qui écoute, partage, accepte les autres tels qu’ils sont. Comme le disait quelqu’un « un grand homme montre sa grandeur dans la manière dont il traite les petits gens ». Dans sa démarche, l’esprit est tourné vers les réformes, les idées et non vers les gens. Comme disait E. Roosevelt, je cite « les grands esprits discutent des idées, les esprits moyens discutent des évènements et les petits esprits discutent des gens ».

L’homme est résolument engagé, à faire du changement prôné pour tous, par le Président de la République, une réalité et non une utopie lointaine. Ceci pour honorer la confiance placée en sa modeste personne. Que le Président de la République trouve ici l’expression de ma profonde gratitude pour son courage et sa grandeur d’esprit ! A travers cette nomination, il a bien voulu donner la chance à ce jeune Ministre de faire valoir ses compétences au service de sa patrie. En tant que jeune, je sollicite et espère, dans un futur proche, l’arrivée massive d’autres jeunes dévoués pour vous accompagner dans ce combat de faire de la Guinée, un pays à économie émergente.

En dépit de ce patriotisme avéré et inébranlable et de l’engagement au service des couleurs nationales du jeune Ministre, certains personnes, habituées à lancer des boules puantes et à entretenir le mensonge à tout de champ, cherchent à l’éclabousser. Ces personnes qui prennent pour escalier la colonne vertébrale des autres pour voir le bout du tunnel et arriver à leurs fins ignobles n’ont aucune chance de prospérer dans un environnement où la bonne gestion dans la transparence fait maintenant légion.

Chers compatriotes, compagnons de misère dans les moments difficiles de notre histoire particulière, avons-nous compris l’audace dans les réformes engagées par le jeune Ministre du Budget ? Soyons conséquents vis-à-vis de nous mêmes et de nos attentes. Ce Ministre incarne le vrai changement voulu par le Président de la République, pour une autre Guinée, unie et prospère. Pour y arriver, nous devons nous rassembler pour faire « un » et couper la langue à ceux qui confondent les faits et les jugements de valeur, prônent la subjectivité au détriment de l’objectivité. Ils ont l’amertume, la frustration et la rage au cœur d’avoir été tout simplement sanctionnés par les reformes en cours (transparence budgétaire, gestion des vignettes, etc.). Comme disait le Président P. Kagamé, je cite « les faits sont ce qu’ils sont, les faits sont têtus ».

Pour finir, Dr. Mohamed L. Doumbouya n’est pas ce jeune Ministre qui fait la promotion d’une bureaucratie tâtonnante et qui ignore la notion de service public. Il n’est pas de ceux qui ont fondé leur richesse sur les retro-commissions et la délinquance financière.

Monsieur le Ministre, la plus belle chose du monde est un travail bien fait, par votre pro-activité, vous inscrivez à jamais votre nom sur la page d’or des jeunes cadres ayant mérité la confiance du Président de la République, mais aussi qui font la fierté des autres jeunes d’ici et d’ailleurs. Il est donc temps de poursuivre tout en intensifiant le rythme des réformes pour un lendemain meilleur pour les guinéens, longtemps hypothéqué par la mauvaise gouvernance de ceux qui se réclament aujourd’hui saints et blancs comme neige, qu’ils se regardent dans le miroir.

Monsieur le Ministre surtout ne vous arrêtez pas, continuez votre chemin qui est plein d’embuches, de pièges, seuls la persévérance et le patriotisme pourront vous aider et guider vos pas.

Nous sommes avec vous quelque soit la circonstance.

Bonne chance et du courage Monsieur le Ministre !

Oumar BARRY

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  


Kerfalla CAMARA Kpc
Pourquoi les ennemis de KPC vont-ils lamentablement échouer
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Kerfalla CAMARA Kpc  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients