DIRCAB Présidence de la République
Une compétence appréciée et félicitée par le Washington post

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

38 visiteurs connectés

29 Mai 2017 - 10h31
 RECHERCHER 
 Précédent
Suivant 

Guinée: Une proposition de loi pour encadrer le secteur de la location

2017/4/6

Aujourd'hui en Guinée La rentrée parlementaire a eu lieu mercredi 5 avril en Guinée. Parmi les textes sur la table figure une proposition de loi sur la réglementation des loyers et des contrats de location, car jusqu'à présent aucune législation n'existe dans ce secteur. Une partie de la société civile dénonce les difficultés de logement.

« Je suis obligé de libérer la maison. Le concessionnaire augmente le loyer de 500. Il le monte à 700 000 francs guinéens [70 euros]. J’ai les yeux rouges. Le problème me prend au cou », regrette Alpha.

« J’ai été débarqué au bout de trois jours. Il a fallu que je passe la nuit au salon, chez mes parents. Comme il n’y a pas de loi en la matière, je ne peux pas me plaindre. C’est une situation banalisée par notre Etat », raconte de son côté Thierno. Comme eux, les locataires guinéens sont nombreux à dénoncer leur difficulté à se loger.

Mercredi 5 avril, des signataires de la pétition « Tous contre le loyer cher » se sont réunis au palais du Peuple, à Conakry. Tidiane Amadou Diallo est le leader du mouvement : « En Guinée, on n’a pas encore de logements sociaux. Et de l’autre côté, ceux qui ont des maisons continuent à faire la loi à la place de l’Etat. Nous voulons qu’il y ait des lois qui puissent protéger tous les consommateurs. C’est inimaginable qu’on vous demande deux ans ou trois ans d’avance, alors que le Smic c’est 440 000 francs guinéens [45 euros]. Comment voulez-vous vivre avec ça alors que le minimum qu’on vous demande pour une maison, c’est 400 000 ou 500 000. »

A la sortie de l'hémicycle, le député Mouctar Diallo, auteur d'une proposition de loi pour réglementer le secteur de la location, interpelle les élus, aux côtés des manifestants. « Nous espérons que le message est bien entendu parce que la précarité actuellement fait que les Guinéens subissent les caprices des bailleurs », explique-t-il.

Pour l'heure, ce texte n'est pas encore inscrit à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale.


RFI

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  


Kerfalla CAMARA Kpc
Pourquoi les ennemis de KPC vont-ils lamentablement échouer
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Kerfalla CAMARA Kpc  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients