Départ à la Maison Blanche
Stephen , l’éminence grise de Trump, quitte la Maison Blanche

Partenaires

Africatime

Conakrylive

Ecoutez Sabari FM 97.3 en direct

Guinée7

L'Express Guinée

Le Diplomate

Mediaguinee

www.guineematin.com

25 visiteurs connectés

22 Octobre 2017 - 18h23
 RECHERCHER 
 Précédent
Suivant 

A kha dan... !

2016/10/17

Aujourd'hui en Guinée Bon... heuuu.. Dans les quartiers et districts de Guinée, on n'est pas nombreux. Chaque famille connaît chaque famille et donc, chaque citoyen connaît parfaitement qui est qui ou quoi, et qui est capable de quoi pour ladite localité.

Ceci étant, qui plus que le vieux du quartier ou du district, le jeune ou la femme de la localité, qui plus que ces voisins de proximité serait mieux placé pour choisir, logiquement, le Chef du quartier ou du District ?

Ceux - là qui, de connivence et à l'unanimité, ont librement choisi leur imam, leurs matrones, leurs laveurs de corps, bref... qui mieux que ceux-ci, pourrait librement identifier et plébisciter leurs élites locales, leurs leaders communautaires, en toute sérénité et en toute confiance ?

Si le pouvoir par délégation peut s'accommoder du snobisme de l'ère du temps et du mimétisme stéréotypé dans les hautes sphères de la politique et de l'Administration, il serait totalement utopique et désastreux de penser l'appliquer dans la gouvernance de proximité.

Que les partis politiques puissent rafler une Mairie à travers une liste, parfois garnie de parfaits inconnus de la population de ladite Commune, ceci pourrait bien passer en s'arc-boutant sur les théories importées de la mirifique "démocratie".

Mais que, dans cette logique du touffu ingénieux et indécent, des partis politiques qui ont raflé la Mairie, puissent préfabriquer des listes mafieuses pour nommer leurs parents, amis ou laquais comme chefs et membres de bureau de nos quartiers ou districts, ce sera certainement le comble de la surenchère politique.

Cette mafieuse et obscène pratique a déjà causé trop de catastrophes dans des institutions majeures de notre République, telles l'Assemblée nationale et la CENI, intentionnellement noyautées et grippées par des clans familiaux ou amicaux.

Et donc, qu'on se le tienne pour dit : si jamais nos chefs de quartiers ou de districts étaient nommés, d'après les résultats des communales, tel que paraphé par le tout récent conclave, -oh catastrophes- nos politiques auront réussi à transférer leurs habituelles grimaces destructrices dans nos villages et dans chacune de nos familles.

Et puisque, depuis toujours, nos politiciens ne sont jamais d'accord que sur leurs désaccords, nos pistes rurales et les sentiers de nos champs ne tarderont pas à emprunter, et très bientôt, la cadence enfumée et meurtrière des rues de Conakry.

Hèèè... On vous dit face à face : épargnez nos villages de vos idioties tapageuses et carnassières. Dans chaque quartier, dans chaque village, chacun connaît chacun. On connaît déjà notre imam. Et même ses suppléants. Môrrrr... !

Fodé Tass Sylla

 

 Ajouter un commentaire
 Lire les commentaires
 Imprimer la page

Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  


Alpha à Ouaga
Le Prési en exercice de l'UA sur les lieux de l'attaque
Au tour de Bathily de parler
« ma société ADS n’a jamais bénéficié d’un marché de gré à gré ni en Guinée, ni ailleurs »
Dépêches
L'UA/Nord-Mali
TV Aujourd'hui-en-guinée

cliquez sur la photo pour ouvrir la video

Voir les autres articles >>>
Genève : KPC rend hommage à sa femme
Genève : KPC rend un hommage mérité à son épouse Safiatou
TV Aujourd'hui-en-guinée  ::  Alpha à Ouaga  ::  Audios  ::  L'UA/Nord-Mali  ::  Libres Propos  ::  Soutenez Aujourd'hui en Guinée  ::  Albums Photos  ::  Contact  ::  Abonnez-vous  ::  Email  ::  Partenaires  ::  


Privé - Espace Clients  Hotline  

© Rosawebpro   |    Privé - Espace Clients